Fondée en 2012 par Olga Anokhina, l’équipe « Multilinguisme, Traduction, Création » s’est d’abord donné pour mission d’établir une typologie des stratégies scripturaires des écrivains plurilingues et des stratégies créatives des traducteurs. Cette double thématique a donné lieu à de nombreuses publications et à l’organisation de plusieurs colloques – voir l’onglet Publications ci-contre.

Depuis 2018, l’équipe consacre une part importante de ses travaux à la génétique des traductions. Cette discipline émergeante, dont la définition et les contours restent encore à préciser, s’attache à repérer et à analyser l’ensemble des documents qui constituent le dossier génétique d’une traduction : notes préparatoires, brouillons, jeux d’épreuves, contrats, correspondances, etc. En théorie, ce récent objet d’étude semble inépuisable ; dans la pratique, de tels écrits et/ou brouillons se limitent (hors rares exceptions) à une période assez brève, entre le début et la fin du XXe siècle. Depuis, le passage du manuscrit au traitement de texte a profondément affecté l’apparence et l’existence même des brouillons de traducteurs. Les travaux de l’équipe porteront notamment sur l’ensemble des documents et pratiques qui précèdent ou accompagnent la traduction : écrits de traducteurs, traces d’une collaboration avec l’auteur, éditions révisées, brouillons, correspondances.

 

Séminaire

Thème de l’année : la génétique des traductions

Programme du séminaire 2021-2022

 

Publications de l’équipe en génétique des traductions

Agostini-Ouafi, Viviana, et Antonio Lavieri (dir.), Transalpina, n° 18, « Poétiques des archives. Genèse des traductions et communautés de pratique », 2015.

Anokhina, Olga, « Vladimir Nabokov et Peter Pertzoff : la quête du traducteur idéal », dans P. Hersant (dir.), Traduire avec l’auteur, Paris, Sorbonne Université Presses.

Anokhina, Olga, « Traduction et réécriture chez Vladimir Nabokov : genèse d’une œuvre en trois langues », Genesis, n° 38, 2014.

Arber, Solange, « L’écriture de la traduction. Les brouillons d’Elmar Tophoven pour la traduction de Djinn », dans G. Henrot Sostero (dir.), Archéologie(s) de la traduction, Paris, Classiques Garnier, 2020.

Arber, Solange, « Des mots autour du silence : Elmar Tophoven traduisant Nathalie Sarraute », Carnets, revue d’études françaises, n° 14, 2018.

Cordingley, Anthony, et Céline Frigau-Manning (dir.), Collaborative Translation: from the Renaissance to the Digital Age, Londres, Bloomsbury, 2017.

Cordingley, Anthony, « Genetic Criticism », dans M. Baker et G. Saldanha (dir.), Routledge Encyclopedia of Translation Studies, Londres, Routledge, 2019.

Cordingley, Anthony, « Samuel Beckett and Édith Fournier translating the “untranslatable” Worstward Ho », Journal of Beckett Studies, vol. 26, n° 2, 2017.

Cordingley, Anthony, et Chiara Montini, Towards a Genetics of Translation, Linguistica Antverpiensia, n° 14, 2015.

Durand-Bogaert, Fabienne (dir.), Genesis, n° 38, « Traduire », 2014.

Durand-Bogaert, Fabienne, « Les deux corps du texte », Genesis, n° 38, 2014.

Ferrer, Daniel, et Jacques Aubert, « Anna Livia’s Bifurcations », dans K. Lawrence (dir.), Transcultural Joyce, Cambridge, Cambridge University Press, 1998.

Hartmann, Esa Christine, « Unveiling the Creative Process of Collaborative Translation: Chronicle by Robert Fitzgerald and Saint-John Perse », dans A. Nunes et al. (dir.), Genetic Translation Studies. Conflict and Collaboration in Liminal Spaces, Londres, Bloomsbury, 2020.

Hartmann, Esa, « Saint-John Perse et T. S. Eliot : une traduction à deux plumes », dans P. Hersant (dir.), Traduire avec l’auteur, Paris, Sorbonne Université Presses, 2020.

Hartmann, Esa, et Patrick Hersant (dir.), Au miroir de la traduction : avant-texte, intratexte, paratexte, Paris, Archives contemporaines, 2019.

Hartmann, Esa Christine, « Anabasis de T. S. Eliot et Saint-John Perse : genèse d’une traduction à quatre mains », Palimpsestes, n° 34, 2020.

Hersant, Patrick, « La troisième main : réviser la traduction littéraire », dans E. Hartmann et P. Hersant (dir.), Au miroir de la traduction, Paris, Archives contemporaines, 2019.

Hersant, Patrick, « The Coindreau archives: A translator at work », dans A. Nunes et al. (dir.), Genetic Translation Studies. Conflict and Collaboration in Liminal Spaces, Londres, Bloomsbury, 2020.

Hersant, Patrick, « “On n’est jamais tout seul” : étude génétique d’une collaboration », Carnets, revue d’études françaises, n° 14, novembre 2018.

Hersant, Patrick (dir.), Palimpsestes, n° 34, « Dans l’archive des traducteurs », 2020.

Hersant, Patrick, « Ce qu’il faut traduire, c’est le livre de Joyce » : les brouillons de Ludmila Savitzky », Palimpsestes, n° 34, 2020.

Holter, Julia, « Résonance traductrice, ou traduire Anna Glazova à quatre mains », dans E. Hartmann et P. Hersant, Au miroir de la traduction, Paris, Archives contemporaines, 2019.

Montini, Chiara (dir.), Traduire. Genèse du choix, Paris, Archives contemporaines, 2016.

Montini, Chiara, « Écrire et décrire la genèse de la traduction », Genesis, n° 38, 2014.

Montini, Chiara, « The Strange Case of the Nabokovs’ Enchanter », Palimpsestes, n° 34, 2020.

Paret Passos, Marie-Hélène, « De Finnegans Wake à Finnicius Revém : Approche génétique des cahiers de travail d’un traducteur », Genesis, n° 38, 2014.

Paret Passos, Marie-Hélène, Da crítica genética à tradução literária: Uma interdisciplinaridadeVinhedo, Editora Horizonte, 2011.

Paret Passos, Marie-Hélène, « Critique génétique et traduction littéraire : Eric Nepomuceno traduit Gabriel García Márquez », Recto/Verso, n° 2, 2007.

Sanna, Antonietta, Paul Valéry traducteur de Léonard de Vinci, Paris, Archives contemporaines, 2019.

Sciarrino, Emilio, « Giuseppe Ungaretti et l’épreuve de la traduction », dans E. Hartmann et P. Hersant, Au miroir de la traduction, Paris, Archives contemporaines, 2019.

Sciarrino, Emilio, « La Libellule d’Amelia Rosselli : genèse d’une traduction », dans L. Chinellato, E. Sciarrino et J.-C. Vegliante (dir.), La traduction de textes plurilingues italiens, Paris, Archives contemporaines, 2015.

Sciarrino, Emilio, « Giuseppe Ungaretti et le processus de création circulaire », Genesis, n° 46, 2018.

Thiérard, Hélène, « Le projet Hylé, un work in progress autobiographique », dans Annabelle Ténèze (dir.), Raoul Hausmann, Dadasophe, catalogue, Musée d’art contemporain de Rochechouart, Dilecta, 2017.

Weissmann, Dirk, « Entre contrôle et confiance : Paul Celan correcteur de ses traductions françaises », dans C. Montini (dir.), Genèse du choix, Archives contemporaines, 2015.

Zanotti, Serenella, « Diasporic Archives in Translation Research: A Case Study of Anthony Burgess’s Archives », in David C. Sutton et Ann Livingstone (dir.), The Future of Literary Archives: Diasporic and Dispersed Collections at Risk, Kalamazoo, Arc Humanities Press, 2018.

Zanotti, Serenella, « Investigating the genesis of translated films: a view from the Stanley Kubrick Archive », Perspectives, vol. 27, n° 2, 2019.