Esa Christine Hartmann
Maître de conférences, Université de Strasbourg
chercheur associé

Esa Christine Hartmann, agrégée de lettres modernes et docteur ès lettres, a été Assistant Professor aux États-Unis (University of North Carolina at Chapel Hill, University of North Carolina at Greensboro, Georgia Institute of Technology Atlanta) et enseigne actuellement à l’Université de Strasbourg. Ses travaux de recherche se consacrent à la génétique des traductions (collaboratives) de l’œuvre poétique de Saint-John Perse, au processus créateur des poètes-traducteurs (T.S. Eliot, R.M. Rilke, Saint-John Perse), et à l’étude génétique des manuscrits poétiques (Saint-John Perse, Arthur Rimbaud).

 

Publications

Monographie

Esa Christine Hartmann, Les Manuscrits de Saint-John Perse. Pour une poétique vivante, Paris, L’Harmattan, coll. « Critiques littéraires », 2007, 500 pages.

Comptes rendus de l’ouvrage dans Genesis, Revue internationale de critique génétique, n°29/08, Paris, CNRS / ITEM / Editions des archives contemporaines, juillet 2009, pp. 175-176 ; et Souffle de Perse, n° 13, Publication de la Fondation Saint-John Perse, mars 2008, pp. 130-134.

 

Direction d’ouvrage

Esa Hartmann et Patrick Hersant (dir.), Au miroir de la traduction : avant-texte, intertexte, paratexte, Paris, Archives contemporaines, 2019.

 

Articles

Critique génétique et traduction

« Anabasis de T.S. Eliot et Saint-John Perse. Genèse d’une traduction à quatre mains », Palimpsestes. Revue de traduction, n° 34, « Génétique de la traduction », P. Hersant (dir.), 2020.

« Saint-John Perse en dialogue avec ses traducteurs. Pour une poétique du processus traductif », in Françoise Wuilmart (dir.), Présences du traducteur, Paris, Classiques Garnier, 2020.

« Saint-John Perse et T.S. Eliot : une traduction à deux plumes », in Traduire avec l’auteur, Patrick Hersant (dir.), Paris, Sorbonne université Presses, automne 2019, pp. 45-73.

« Genèse d’une traduction collaborative : Winds de Hugh Chisholm et Saint-John Perse », in Au miroir de la traduction : avant-texte, intratexte, paratexte, E. Hartmann et P. Hersant (dir.) Paris, Archives contemporaines, 2019, pp. 23-44.

« Rilkes und Benjamins kollaborative Übersetzung der Anabasevon Saint-John Perse. Eine textgenetische Analyse des Translationsprozesses »,  Nouveaux Cahiers d’Allemand. Revue de linguistique et de didactique, vol. 36, n2, juin 2018, pp. 113-133.

« Discovering the coulisses of artistic collaboration: A genetic reading of the English translation of Saint-John Perse’s poem Amers », Ilha do Desterro. A Journal of English Language, Literature in English and Cultural Studies, 76 (2), mai 2018, pp. 153-164.

« Traduction, interprétation et critique. Les traductions anglaises et allemandes des poèmes de Saint-John Perse à l’épreuve de l’imagination créatrice », Saint-John Perse et l’écho des langues. Poésie et traduction, La nouvelle anabase, Revue d’études persiennes, n° 5, Paris, L’Harmattan, octobre 2009, pp. 233-299.

« Histoire d’une traduction » [lecture génétique des différents états des traductions anglaises d’Amers de Saint-John Perse], Souffle de Perse, n° 9, Publication de la Fondation Saint-John Perse, janvier 2000, pp. 11-27.

 

Critique génétique et plurilinguisme

«  “Quelle langue parlais-je ?” La genèse plurilingue des Illuminations d’Arthur Rimbaud », in Mapping Multilingualism in Nineteenth Century Literatures, O. Anokhina, T. Dembek, D. Weissmann (dir.), Berlin, Lit Verlag, 2019, pp. 277-290.

« Pour une approche génétique du plurilinguisme littéraire : le cas de Saint-John Perse », Aretè. International Journal for Philosophy, Social & Human Sciences, n° 3, « Plurilingualism: Historical, Critical, Interdisciplinary Perspectives », Sara Fortuna et Rossella Saetta-Cottone (dir.), Rome, Université Marconi, 2018.

« La fièvre philomatique” de Rimbaud. Une lecture génétique des listes de vocabulaire allemand », Rimbaud, “littéralement et dans tous les sens”, Rencontres 34, Études dix-neuviémistes, Paris, Classiques Garnier, 2012, pp. 141-158.

 

Critique génétique et poétique

« La naissance de Vénus. Érotisme, censure et transfiguration poétique sur les manuscrits de Saint-John Perse », in Souffle de Perse, n° 17, juin 2016, pp. 49-80.

« Métaphores en marge : L’invention iconique de Saint-John Perse », Souffle de Perse, n° 15, Publication de la Fondation Saint-John Perse, décembre 2011, pp. 135-149.

« L’illumination lointaine des tablettes d’argile. Le statut de l’intertexte mésopotamien dans la genèse de Vents de Saint-John Perse », Genesis, Revue internationale de critique génétique, n°31/10, Paris, CNRS / ITEM, 2010, pp. 123-135.

« Poésie et vérité. Une lecture des manuscrits du Discours de Stockholm », Saint-John Perse, 1960-2010 : Les 50 ans d’un prix Nobel, La nouvelle anabase, Revue d’études persiennes, n°6, Paris, L’Harmattan, décembre 2010, pp. 65-78.

« De grandes œuvres, feuille à feuille” : Vents et la naissance mythique de l’écriture », Saint-John Perse et la mantique du poème, La nouvelle anabase, Revue d’études persiennes, n°2, Paris, L’Harmattan, décembre 2006, pp. 249-264.

« ‘Cette contradiction latente qui règne au coeur de tout poème’ : a contradição, principio criador nos manuscritos de Saint-John Perse », Manuscrítica, Revista internacional de crítica genética, 2005, São Paulo, Annablume, pp. 293-319.

« Vers un renouveau philologique : Saint-John Perse et la critique génétique », La nouvelle anabase, Revue d’études persiennes, n° 1, Paris, L’Harmattan, décembre 2005, pp. 161-170.

« Le poème Oiseaux, une œuvre de circonstance ? » [Étude génétique des manuscrits du poème Oiseaux de Saint-John Perse], Souffle de Perse, n° 11, Publication de la Fondation Saint-John Perse, mars 2005, pp. 48-62.

« ‘À la recherche d’une variante perdue’ : La mémoire à l’œuvre sur les manuscrits de Saint-John Perse », Genesis, Revue internationale de critique génétique, n°23/04, Paris, CNRS / ITEM / Jean-Michel Place, août 2004, pp. 79-92.

« Pour une poétique vivante : genre et création chez Saint-John Perse » [Étude génétique comparative des manuscrits poétiques et des manuscrits de discours en prose], Question de genre, Catherine Soulier et Renée Ventresque (dir.), Presses universitaires de Montpellier, mai 2003, pp. 57-82.

« Mort et renaissance de la parole poétique dans le poème Neiges » [Étude génétique des manuscrits du poème Neiges de Saint-John Perse], Souffle de Perse, n° 10, Publication de la Fondation Saint-John Perse, novembre 2002, pp. 45-58.

 

Littérature comparée

« Eden brennt.” Images poétiques et visions philosophiques de la guerre chez Rainer Maria Rilke et Saint-John Perse », Littérature et expériences croisées de la guerre : Apports comparatistes, Actes du XXXIXCongrès de la Société française de littérature générale et comparée, Université de Strasbourg, Institut de littérature comparée, 13-15 novembre 2014, publication électronique sur le site de la SFLGC.

« Du rêve cosmique à la révolution métaphysique : Rimbaud et Saint-John Perse », Parade sauvage, Revue d’études rimbaldiennes, n° 22, octobre 2011, pp. 11-21.

« Les réminiscences persiennes dans Où se vient amarrer le bleu », Lectures de Pierre Torreilles, Approches critiques, Sergio Villani et Paul Perron (dir.), New York / Ottawa / Toronto, Legas, 2004, pp. 97-106.

« ‘Transmutation mûrie d’une gloire automnale’ ou ‘écho demeuré sans réponse’ ? Les réminiscences persiennes chez Pierre Torreilles », La nouvelle anabase, Revue d’études persiennes, n° 1, Paris, L’Harmattan, décembre 2005, pp. 193-207.

 

Critique persienne : poétique

Entrées « Désert », « Eclair », « Espace », « Feu », « Île », « Mouvement », « Manuscrits », « Poète », « Présocratiques », in Dictionnaire de Saint-John Perse, H. Levillain et C. Mayaux (dir.), Paris, Champion, 2019.

« Une autre mer au loin s’élève’ : Parfums, paysages et poétiques méditerranéens dans l’œuvre de Saint-John Perse », Saint-John Perse : Atlantique et Méditerranée, Actes du colloque international de Tunis, La nouvelle anabase, Revue d’études persiennes, n° 3, Paris, L’Harmattan, décembre 2007, pp. 277-286.

« Poésie de la braise : parcours de Chronique et Chant pour un équinoxe », Saint-John Perse et la mantique du poème, La nouvelle anabase, Revue d’études persiennes, n° 2, Paris, L’Harmattan, décembre 2006, pp. 91-139.

« De l’exil des êtres à l’exil des mots. Commentaire composé de Neiges », « Exil de Saint-John Perse à l’entrée de l’École normale supérieure », Séminaire en ligne organisé sur sjperse.org pour la session 2006 du concours d’entrée à l’ENS, 18 mars - 29 avril 2006.

 

Histoire littéraire, esthétique, poétique

« Le dix-neuvième siècle à l’extrême” : désirs décadents et vicissitudes de la modernité dans À rebours de J-K. Huysmans », Romance Notes, Volume XLIV, n° 2, Winter 2004, University of North Carolina Press, pp. 119-131.

 

Publications
 
Colloques
 
Séminaires
 
Conferences
 
Financements