L’équipe Génétique et histoire des arts s’est constituée en 2021, résultant de la refonte de deux équipes d’histoire de l’art qui étaient présentes à l’ITEM. La première équipe s’était constituée en 2006 à l’initiative de Pierre-Marc de Biasi, avec la désignation : Histoire de l’art. Processus de création et genèse de l’œuvre, autour du projet DIGA (Base de Données Internationales de Génétique Artistique). La seconde équipe, Photographie et cinéma, était formée de deux groupes de recherche, l’un sur La génétique photographique, créé en 2010 et dirigé jusqu’en 2016 par Monique Sicard, et l’autre, Genèses cinématographiques, séminaire créé en 2004, sous la direction de Daniel Ferrer (ITEM) et de François Thomas (Paris III).

Sous le nouvel intitulé Génétique et histoire des arts, l’équipe réunit aujourd’hui ceux qui souhaitent réfléchir à l’ITEM sur les arts visuels, la musique et le spectacle vivant. En rassemblant des chercheurs qui travaillent sur des corpus artistiques, matériels et immatériels, appartenant à des époques et à des lieux différents et qui interrogent des processus créatifs hétérogènes, cette équipe mise sur l’interdisciplinarité et ouvre un débat sur les questions méthodologiques et théoriques dans la recherche génétique des arts aussi bien que sur la pensée d’artiste.

Le séminaire Décrire la création a été mis en place dès 2022 pour lancer les activités de cette nouvelle équipe constituée de quatre groupes de recherche, dont trois sont définis selon des domaines artistiques spécifiques, le quatrième proposant une thématique transversale.

L’équipe se compose actuellement de quatre groupes de recherche :

1) Groupe Écrits d’artiste et théorie des arts

2) Groupe Dessin, Peinture, Sculpture

3) Groupe Photographie, Cinéma, Théâtre

4) Groupe Musique