Ancienne élève et docteure de l’ENS de Pise et de l’Université Lomonossov de Moscou, Nadia Podzemskaia s’est formée en lettres classiques à la MGU. Elle a obtenu un premier doctorat en littérature comparée de la Renaissance à l’Institut de littérature mondiale de l’Académie des sciences d’URSS (1990), puis un second doctorat en histoire de l’art et en letteratura artistica à l’ENS de Pise (1995), sous la directoin de la Prof. Paola Barocchi. Disciple de l’artiste Dmitri Lion à Moscou (1979-1981), elle a aussi un DEA en arts plastiques à l’Université de Paris-I (1995).

Chargée de recherche au CNRS depuis 2000, elle a travaillé au Centre de recherche sur les arts et le langage (CRAL, CNRS-EHESS). En 2007-2009, elle a été mise à disposition au Centre d’études franco-russe de Moscou (CEFR). Depuis le 1er septembre 2019, elle est à l’ITEM.

Les recherches de Nadia Podzemskaia croisent la philologie, l’histoire de l’art et l’esthétique. Elles portent sur la période comprise entre la fin du XIXe siècle et la première moitié du XXe siècle. Elles concernent la théorie artistique et les écrits d’artistes, ainsi que la réception de l’œuvre de Léonard de Vinci et de la Renaissance italienne en Russie, ou encore l’histoire des études byzantines.

Nadia Podzemskaia a enseigné dans le cadre de la préparation au concours du patrimoine à l’Université de Paris I - Paris IV. Elle a été invitée à donner des conférences dans plusieurs universités françaises, italiennes, allemandes, russes, ainsi qu’au Brésil. Elle a participé à de nombreux colloques internationaux.

Visiting scholar au Getty Research Institute for the History of Art and the Humanities, Stipendiatin de la Fondation Alexander von Humboldt, elle a été aussi boursière de la Maison des sciences de l’homme (bourse Diderot) et de la Société Kandinsky.

Nadia Podzemskaia a consacré de nombeux études aux écrits théoriques de Wassily Kandinsky. Parmi ses publications, l’ouvrage Colore, Simbolo, Immagine. Origine della teoria di Kandinsky (Firenze, Alinea, 2000). Fruit de plusieurs années de recherches, elle a publié la première édition critique complète en deux volumes de Du spirituel dans l’art en russe et en allemand, suivie de ses commentaires et essais, comprenant en Annexe les matériaux théoriques inédits des années 1914—1921 (Moscou, BuksMArt, 2020).

Depuis 2001, Nadia Podzemskaia mène une réflexion sur la constitution de la science de l’art à l’Académie d’État des sciences de l’art à Moscou (RAXN/GAXN, 1921-1929). En 2008-2012, elle a participé au projet sur le « Langage des choses » soutenu par la Fondation Volkswagen, en partenariat avec le Centre for Russian Philosophy and Intellectual History à la Ruhr-Université Bochum. Elle a co-organisé nombreuses manifestations scientifiques à Moscou et a publié, en collaboration avec Nikolaj Plotnikov et Julija Jakimenko, deux volumes des matériaux et recherches sur la GAXN (Moscou, Novoe literaturnoe obozrenie, 2017).

En 2008-2012 également, Nadia Podzemskaia a travaillé en étroite collaboration avec la Biblioteca Leonardiana de Vinci et son directeur Romano Nanni, sur l’héritage de la Renaissance italienne en Russie et notamment sur la réception des écrits de Léonard de Vinci. En 2009, ils ont co-organisé au Musée des beaux-arts Pouchkine à Moscou le colloque international « Léonard de Vinci et la culture russe », puis co-dirigé la publication bilingue (italien et russe) Leonardo in Russia : temi e figure tra XIX e XX secolo (Milano, Bruno Mondadori, 2012).

Parmi d’autres manifestations internationales qu’elle a organisées, les colloques et les journées d’étude à l’INHA à Paris (2006), à la Galerie Tretiakov et à l’Université d’État en sciences humaines (RGGU) à Moscou (2008), à la MSH à Paris (2014), au Théâtre d’art Čexov de Moscou (2017).

Elle a dirigé le dossier « Art et abstraction : forme, objet, chose. Théories artistiques, linguistique et philosophie » paru dans Ligeia, n° 89-90-91-92 (2009) et le numéro de la Revue des études slaves sur « La Russie et l’Antiquité. La littérature et les arts XIXe-XXe siècles » (tome LXXXVII (2016), fascicule 1) et a publié en anglais et en russe la brochure Kandinsky and Theater-Performance. Dialogues with Contemporary Art (Moscou, Institit d’État en science de l’art, 2017).

Publications
 
Colloques
 
Séminaires
 
Conferences
 
Financements