Séminaire général de critique génétique / 2023-2024

30/04/2024, ENS, 45 rue d'Ulm. Salle des Actes. Attention! Horaire exceptionnel : 15h-17h

Cette conférence part du constat de l’impossibilité de représenter les idées musicales par la notation, et entend également mettre en lumière les combats que les compositeurs de la tradition artistique occidentale mènent pour surmonter cet obstacle. Après avoir souligné le caractère provisoire et incomplet des partitions de musique, je décrirai l’apport créatif requis de la part des interprètes pour donner vie aux œuvres musicales par la sonorité et la durée, dans un processus de révision sans fin. La conférence aboutira à une étude de cas sur le compositeur polonais Fryderyk Chopin qui remettra en question toutes les hypothèses que nous pourrions avoir sur l’identité et la stabilité non seulement de son œuvre mais aussi de la musique en général, tout en soulevant des questions épineuses sur les meilleurs moyens de respecter et ainsi de représenter la genèse de l’œuvre musicale dans les éditions et dans les exécutions elles-mêmes.

John Rink est professeur de Musical Performance Studies à l’université de Cambridge. Il a dirigé l’édition en ligne de l’œuvre de Chopin – Online Chopin Variorum Edition (OCVE) – ainsi que le AHRC Research Centre for Musical Performance as Creative Practice (CMPCP). Ses domaines de spécialité sont Chopin, les performance studies, la théorie musicale et l’analyse, ainsi que l’apport des applications numériques en musicologie. Il a publié six ouvrages aux Presses universitaires de Cambridge et a également été directeur général de la collection en cinq volumes intitulée « Studies in Musical Performance as Creative Practice », parue en 2017-18 chez Oxford University Press. Son ouvrage le plus récent – Music in Profile : Twelve Performance Studies – est sorti en 2024. Il était membre du Jury du Concours International Fryderyk Chopin à Varsovie en 2015 et 2021.Op. 57 page 1.tif