L’intitulé du séminaire de l’équipe Génétique et histoire des arts désigne une question centrale pour tous ceux qui travaillent sur les processus créatifs dans les arts visuels, la musique et le spectacle vivant : Comment décrire la création qui s’actualise dans des formes autres que celles de la parole ? Peut-on dire que chaque art a son propre langage ? Et, si tel est le cas, peut-on le « traduire » en parole ? Comment fonctionne la pensée d’artiste, quelles sont ses spécificités, comment peut-on y accéder, et quelle terminologie utiliser pour la décrire ?

Les dossiers génétiques des œuvres d’art sont très variés et hétérogènes, ils sont constitués de documents écrits et d’images, dessinées et peintes, photographiées et filmées ; leur analyse demande donc aux chercheurs de multiples compétences. Il y a là une grande richesse, mais se posent des problèmes de méthode pour instaurer un dialogue productif entre théoriciens et artistes.

Cinq séances du séminaire programmées pour le printemps 2022 présenteront les recherches en cours menées par des membres de l’équipe.

Lieu : ENS, 45 rue d’Ulm 75005. Paris. Salles des Actes, Cavaillès et Weil

Responsable : Nadejda Podzemskaia


Conférences :