30/03/2020,

Édition critique complète avec suppléments et autres écrits sur la Science de l’art.
Édition établie, annotée, commentée,
préfacée et suivie des essais
de Nadia Podzemskaia

—-

Publication février 2020 (copyrights de 2019)
746 + 704 pp.

Dans cet ouvrage est publié pour la première fois le corpus complet des écrits russes et allemands du traité de Kandinsky Du spirituel dans l’art, sur lequel il a travaillé entre 1909 et 1922. Sa reconstruction permet de suivre de près la dynamique des relations entre l’activité théorique et l’œuvre picturale de l’artiste.
Le texte établi des trois versions russes de 1910, 1913– 14 et 1919– 21 se base sur de nombreuses sources d’archives. La version allemande est publiée d’après le texte de la seconde édition de Piper (avril 1912) ; toutes les variantes des textes allemands des périodes 1909– 11 et 1914– 21 sont inclues dans l’appareil critique. Les matériaux préparatoires permettent de suivre le processus de transformation, durant l’été 1909, du Langage des couleurs dans le traité Du spirituel dans l’art. La liste des modifications pour la quatrième édition de Piper (jamais réalisée) et les corrections manuscrites sur les deux exemplaires du livre ayant appartenu à l’artiste permettent d’élargir l’histoire allemande de Du spirituel dans l’art jusqu’à l’année 1922. L’édition est enrichie d’un commentaire détaillé où les textes publiés sont systématiquement confrontés avec d’autres écrits de Kandinsky et des textes d’autres artistes avec qui il était en dialogue permanent : Böcklin, Signac, Delacroix, Léonard de Vinci. Il inclut également plusieurs informations sur la bibliothèque personnelle de Kandinsky à Paris et la bibliothèque de Gabriele Münter à Munich.
Le second volume est consacré à l’histoire de l’écriture de Du spirituel dans l’art, dans le contexte de la constitution de la théorie de l’art de Kandinsky, à partir des premières expériences en technique picturale entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle. On reconstruit ensuite l’histoire de la publication et de la diffusion de l’ouvrage en Allemagne et en Russie, ainsi que ses traductions en Grande-Bretagne, au Japon et en Italie du vivant de l’artiste. Les éditions en Allemagne et les traductions en France et aux États-Unis, publiées sous l’égide de Nina Kandinsky dans les années 1940– 60, sont également présentées et discutées. Ceci permet d’élargir considérablement le contexte où il est d’usage de présenter l’œuvre théorique de Kandinsky. Le volume contient également de nombreux matériaux sur l’histoire des xylographies, des tables schématiques et des reproductions inclues dans les éditions allemandes et dans les traductions.
À la fin du second volume, l’Appendice contient les écrits de Kandinsky de la période 1914– 22 sur la science de l’art qui correspondent à l’époque de rédaction des dernières versions de Du spirituel dans l’art et précèdent son enseignement au Bauhaus. Ils constituent ainsi le chaînon manquant permettant de reconstruire la logique de la pensée artistique de Kandinsky pendant plus de vingt ans. Il s’agit de fragments de sa théorie du dessin et de la couleur, de textes de conférences, de résumés et de sténogrammes d’exposés de l’artiste. Ces derniers sont liés à ses activités à la tête de la Commission des musées de la Section d’arts plastiques (Section IZO) du Commissariat du Peuple à l’éducation (Narkom -pros), de la Section d’art monumental de l’Institut de culture artistique (INXUK), ou datent de la création de l’Académie russe des sciences de l’art (RAXN). La majorité de ces textes sont publiés pour la première fois.