ITEM (CNRS/ENS)
45, rue d'Ulm
75005 Paris
Tél. : 01 44 32 30 45
item@ens.fr
 
 
 

Actualités

  • 50ans de l'ITEM

    L'ITEM fête ses 50ans

    La critique génétique fêtera en 2018 le cinquantième anniversaire de l’événement qui rendit sa naissance possible. C’est en effet en 1968 que l’équipe Heine fut créée par le CNRS, afin de permettre l’exploitation d’un important fonds de manuscrits du poète allemand Heinrich Heine dont la Bibliothèque Nationale venait de faire l’acquisition grâce à Louis Hay, alors jeune maître assistant à la Sorbonne. On connaît la suite de l’histoire : sous l’impulsion de Louis Hay, l’équipe Heine a rapidement agrégé autour d’elle des chercheurs spécialistes d’autres corpus, jusqu’à la création de l’Institut des Textes et Manuscrits Modernes comme unité propre du CNRS en 1982. La critique génétique n’a cessé depuis de se développer et d’explorer les sentiers de la création.

     
  • « Genèses cinématographiques : quinzième année »

    Daniel Ferrer (Item / CNRS) et François Thomas (Sorbonne Nouvelle) : Séance d’introduction au séminaire « Genèses cinématographiques » Les animateurs du séminaire rappelleront les caractéristiques de la génétique filmique, la replaceront dans le cadre théorique de la critique génétique et indiqueront ses spécificités, en insistant sur la diversité des traces qu’elle doit

     
  • Les lettres de Proust bientôt en ligne

    Les lettres de Proust bientôt en ligne

    La correspondance de Marcel Proust, riche de milliers de lettres dispersées dans le monde entier, fait l’objet d’un vaste programme de numérisation associant des chercheurs français et américains. Le projet « Corr-Proust », dont la mise en ligne débutera en novembre 2018, permettra d’apporter un nouvel éclairage sur l’œuvre monumentale

     
  • Agnès Steuckhart : « Éditer des textes peu lettrés : l’expérience corpus 14 »

    Le projet « Corpus 14 » vise à faire découvrir des textes jusqu’ici conservés dans les archives publiques ou privées, et peu exploités par les historiens : les correspondances des familles « peu lettrées » pendant la Première Guerre mondiale. Souvent de belle calligraphie, ces lettres posent des difficultés de lecture spécifiques : segmentations, choix graphiques non conformes

     
  • Ann Kristin Bischof : « Sans prétention littéraire : les Carnets de Marcel Royer et d’Egon Scharschmidt »

    Le projet « Vingt ans dans la guerre » s’inscrit dans le prolongement de travaux de recherches entrepris au sein de l’équipe « Autobiographie et Correspondances » (ITEM, Paris) d’une part, et de l’équipe « Ressources » de l’ATILF (Nancy) d’autre part. Il s’agit de présenter ou de donner à lire, de façon gratuite et ouverte

     
  • Antoine Compagnon (Collège de France), « Déshonorer le contrat : Roland Barthes et la commande »

     
  • Retour sur l’affaire Dreyfus (120e anniversaire de « J’accuse ! »)

    Retour sur l’affaire Dreyfus (120e anniversaire de « J’accuse ! »)

    Alain Pagès, professeur émérite à Paris 3-Sorbonne nouvelle.

     
  • Bruno Bureau – Le projet Hyperdonat

      ———————– Le projet Hyperdonat par Bruno Bureau (Université Jean Moulin Lyon 3)  

     
  • Jean Sénac, L’Enfant fruitier

    Jean Sénac, L’Enfant fruitier

        Premier volume de la série des « Petits inédits maghrébins » chez El Kalima Editions, collection Djib, cet ouvrage sera suivi de L’Offense, pièce de théâtre d’Abdelkader Hadj Hamou, présentation de Hadj Miliani, puis de La Greffe, pièce de théâtre de Driss Chraïbi, présentation de Kacem Basfao. Disponible en France sur commande

     
  • Jacqueline Courrier-Brière: « Paul Valéry en arabe : entre imitation et création »

    Jacqueline Courrier-Brière, « Paul Valéry en arabe : entre imitation et création » Séminaire de l’équipe Valéry: Valéry et la traduction École normale supérieure, 45, rue d’Ulm, Salle Beckett 14h30-17h La relation entre Paul Valéry et le proche orient arabe en général, et le Liban en particulier, s’inscrit dans une

     
  • Anne Merker, Plato amicus sed – 

    Anne Merker, Plato amicus sed – 

    Nietzsche a passé 20 ans de sa vie dans la philologie classique grecque et latine, d’abord comme élève et étudiant (1858-1869), puis comme professeur (1869-1879). Cette activité intense (les manuscrits de ses cours équivalent à quelque 2500 pages éditées) forme un arrière-plan érudit que Nietzsche a laissé plus ou moins

     
 
 
 
ˇ