Depuis sa création dans les années 1970, dans le cadre du Centre d’analyse des manuscrits (C.A.M.) qui allait devenir I.T.E.M., l’équipe Valéry se concentre sur l’étude des manuscrits valéryens, dont l’approche a été favorisée par le soutien constant des ayants droit de l’écrivain et par une étroite collaboration avec la BnF. Les manuscrits de Paul Valéry offrent un champ d’étude d’une extrême richesse, leur analyse permettant notamment de mettre en lumière ces processus génétiques que l’auteur – véritable précurseur de la critique génétique – a choisi de placer au centre de son attention et qu’il a voulu maintenir perpétuellement vivants dans sa démarche créatrice.

L’équipe fonde désormais ses activités sur

  • un séminaire de recherche sur les manuscrits de Valéry – dont les résultats sont publiés régulièrement sous la forme d’éditions ou de recueils d’articles. Les réunions ont lieu le matin.
  • une « vitrine » de projets majeurs portant sur l’œuvre de Valéry en cours de réalisation ou récemment publiés en France comme à l’étranger. Ces présentations se tiendront l’après-midi.

À partir de Janvier 2022, l’équipe redémarre ses activités dans un format nouveau, permettant aux chercheurs d’avoir accès aux séances aussi bien par internet qu’en présentiel, afin de permettre notamment aux membres correspondants depuis l’étranger de suivre les travaux collaboratifs avec régularité.

Le premier cycle de séminaires de recherche sera consacré aux brouillons et notes préparatoires rédigées pour le « Cours de Poétique » tenu par Valéry au Collège de France entre 1937 et 1945 et par lui rebaptisé « Cours de Poïétique ». Alors que ces cours ont été effectivement prononcés, imprégnant ainsi de manière considérable la réception de Valéry dans l’après-guerre, leur texte (et a fortiori leur contenu conceptuel), est resté essentiellement inédit jusqu’à nos jours, et il n’a donc pas pu être pris en compte par la critique se développant autour de l’œuvre de cet auteur à partir des années 1970. Pourtant, Valéry semble tenter à travers ces leçons une systématisation de son esthétique, une théorie de la littérature prenant en compte le rapport entre auteur, œuvre et lecteur, et jusqu’à une ré-conceptualisation partielle de son système philosophique. À la veille de la parution de sa première édition critique, l’équipe Valéry se penche sur le cours pour en comprendre la genèse conceptuelle et la relation avec l’ensemble de l’œuvre.