15/06/2019, ENS, 45, rue d'Ulm

Eperdument-traduire-fragment-300x104.jpg

Journée d’études “Valéry traduit”

Samedi 15 juin 2019

Amphithéâtre Galois (salle Rataud)

ENS, Paris, 45, rue d’Ulm, 75005 Paris

TransferS/ ITEM/ LATTICE

Organisation : Franz Johansson – franz.johansson@paris-sorbonne.fr

Christina Vogel – chvogel@rom.uzh.ch

 

« Mon caractère intellectuel le plus constant, le plus marqué est celui-ci : Tout ce qui m’est dit – tout ce que je lis m’apparaît comme devant être traduit. » Une note comme celle-ci révèle à quel point la traduction est, aux yeux de Valéry, une opération centrale de l’esprit – et de son esprit singulièrement. Cette journée d’études sera l’occasion de faire dialoguer, autour du phénomène de la traduction, des perspectives étroitement complémentaires : de considérer les échanges et interactions entre écrire et traduire, entre penser la traduction et donner lieu à une traduction. Autour de sa très belle version des Bucoliques de Virgile – l’unique traduction qu’il ait portée jusqu’à son terme – Valéry a amorcé d’autres tentatives. Leur inachèvement – au même titre que celui de maint projet d’écriture – n’est assurément pas à mettre sur le compte du désintérêt. Les nombreuses considérations sur les enjeux, difficultés et méthodes liées aux différentes formes de traduction en témoignent suffisamment. Et la réflexion développée par Valéry éclaire de manière fertile les défis et questions que soulèvent pour les traducteurs les écritures valéryennes – et particulièrement les pages sui generis que sont les Cahiers.

 

Programme

9h30 : Franz Johansson (Sorbonne Université/ ITEM) : Ouverture de la journée d’études

 

Matinée : Traduire les Cahiers : enjeux, problématiques et perspectives

Présidence de séance : Christina Vogel (Université de Zurich) 

9h45 Jürgen Schmidt-Radefeldt (Université de Kiel) : « Editer, traduire, et annoter les Cahiers de Valéry en allemand »

10h05 Marina Giaveri (Université de Turin) : « Entreprises de traduction des Cahiers en italien »

10h25 Brian Stimpson (Université de Newcastle) : « La voix du discours écrit dans la traduction en anglais des Cahiers de Valéry »

10h45 Roberto Zular (Université de Sao Paulo) : « Une poïétique pour la traduction des Cahiers de Paul Valéry au Brésil »

11h05 : Echanges avec la salle 

11h40-12h30 : Table ronde

Marina Giaveri (U. de Turin), Jean Hainault (Item), Fabio Roberto Lucas (U. fédérale du Paraná), Jürgen Schmidt-Radefeldt (U. de Kiel), Brian Stimpson (U. de Newcastle), Roberto Zular (U. de Sao Paulo),

Modérateurs : Franz Johansson et Christina Vogel

 

Après-midi : « Il me faut éperdument traduire » : théories et pratiques

de la traduction chez Valéry

Présidence de séance: Benedetta Zaccarello (CNRS)

14h35 : David Elder (Université Edith Cowan, Australie occidentale) : « Le rôle-clé de l’acte de traduire dans la pensée de Paul Valéry »

14h55 : Jacqueline Courier-Brière (Item) : « Valéry et la traduction : une entreprise faisant école »

15h15 : Franck Javourez (Université Grenoble Alpes, Litt&arts/ Charnières) : « Les Bucoliques de Valéry: Histoire d’une traduction »

15h35-15h50 : échanges avec la salle

16h10 : Antonietta Sanna (Université de Pise) : « Neige sur la Baltique : une traduction sans original ? »

16h30 : Robert Pickering (Université de Clermont-Ferrand)  et Micheline Hontebeyrie (Item) : « Paul Valéry et The Red Badge of Courage de Stephen Crane : Quelques échappées vers une traduction-fantôme »

16h55 Micheline Hontebeyrie (Item) : « (Se) traduire en mode self »

17h20-17h35 : échanges avec la salle