Les proximités méthodologiques qui unissent la «philologie d’auteur» italienne à la critique génétique française, la collaboration de longue date entre l’ITEM et les collègues transalpins scellée par plusieurs publications communes et par un dialogue jamais interrompu, et la spécificité de la tradition italienne qui permet d’étaler le champ historique faisant traditionnellement l’objet de la critique génétique en franchissant la frontière de l’avant 1800, invitent à explorer les papiers, les bibliothèques, les éditions révisées des écrivains italiens du Settecento en révélant la richesse des questions qu’ils posent. Ainsi, ce groupe de travail se propose de contribuer à une meilleure connaissance des corpus d’écrivains tout en favorisant un croisement méthodologique fécond avec l’histoire des pratiques de l’écrit, du livre et de l’édition, et les nouvelles perspectives ouvertes par le domaine des humanités numériques, en se donnant pour horizon l’interprétation renouvelée des états textuels et un gain de connaissance des œuvres et des auteurs vus depuis leur atelier.

Le groupe de travail «Manuscrits italiens du Settecento» s’est constitué au sein de l’équipe «Écritures des Lumières» en 2015, à l’occasion du colloque international Manuscrits italiens du Settecento (Paris, 19-20 mars 2015).

Activités

2014-2015
2015-2016
  • Séminaire Critique génétique et «philologie d’auteur»: rencontre(s) méthodologique(s). Responsables: Christian Del Vento, avec la collaboration de Pierre Musitelli et Monica Zanardo
2016-2017
  • Journée d’études Avant l’écriture, à côté du texte : la fonction des listes dans les manuscrits de l’époque moderne et contemporaine (Paris, 4 novembre 2016). Responsables : Monica Zanardo, Christian Del Vento
  • Séminaire Manuscrits italiens XIVe-XXe siècles : regards génétiques. Responsables : Christian Del Vento, Monica Zanardo

Projets

  • « Digital Alfieri » (Dynamic Digital Editions: Case Study « Alfieri 13 »), H2020, MSCA (IF-Standard EF). Porteur : Monica Zanardo
  • « Edition numérique et génétique  des manuscrits et de la bibliothèque de Vittorio Alfieri », financé par l’AAP PSL-Explore 2016. Ce projet a pour objet la numérisation des livres présentant des traces de lecture ayant appartenu à la bibliothèque personnelle de l’écrivain italien Vittorio Alfieri (1749-1803), et ce dans un double objectif : d’abord, la valorisation d’une collection libraire dont la valeur patrimoniale est considérable et qui, potentiellement, a une valeur modélisant pour les études sur les bibliothèques privées, notamment au XVIIIe siècle, tout en témoignant de la circulation des idées au tournant des Lumières ; deuxièmement, l’achèvement du dossier génétique des ouvrages de l’écrivain à travers la mise en relation des brouillons de ses ouvrages et des livres ayant influencé sa réflexion et son apprentissage littéraire. Ainsi, ce projet a vocation à intégrer l’édition génétique numérique des manuscrits d’Alfieri en cours de réalisation à l’ITEM par Monica Zanardo.
  • Reconstitution de la bibliothèque de Vittorio Alfieri (C. Del Vento)
  • Édition des traités littéraires et politiques de Vittorio Alfieri (L. Bachelet)
  • Edition des poèmes de Vittorio Alfieri (C. Del Vento)
  • Edition de l’autobiographie de Vittorio Alfieri (M. Zanardo)

Membres

Responsable du groupe de travail :
Enseignants-Chercheurs :
  • Angelo Colombo (Professeur, Université de Franche Comté)
  • Pierre Musitelli (Maître de Conférences, ENS de Paris)
  • Vincenza Perdichizzi (Maître de Conférences, Université de Strasbourg)
Membres étrangers associés :
  • Beatrice Alfonzetti (Université Rome «La Sapienza»)
  • Paolo Borsa (Université de Milan «La Statale»)
  • Alberto Cadioli (Université de Milan «La Statale»)
  • Paola Italia (Univeristé de Bologne)
  • Patrizia Pellizzari (Université de Turin)
  • Chiara Piola Caselli (Université de Pérouse)
  • Silvia Tatti (Université Rome «La Sapienza»)
Postdoctorants :
  • Carlo Alberto Girotto (Université Sorbonne Nouvelle Paris 3)
  • Anna Mario (Université Sorbonne Nouvelle Paris 3)
  • Monica Zanardo (CNRS/ITEM)
Doctorants :
  • Lucia Bachelet (Université Rome Tor Vergata / Université Sorbonne Nouvelle Paris 3)
  • Giulia Cacciatore (Université Grenoble Alpes / Université de Milan «La Statale»)
  • Chiara Nardo (Université Rome «La Sapienza» / Université Sorbonne Nouvelle Paris 3)
  • Enrico Ricceri (Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 / Université Rome «La Sapienza»)
  • Lorenzo Trovato (Université Rome «La Sapienza» / Université Sorbonne Nouvelle Paris 3)