Jean-Sébastien Macke

Télécharger CV

Ingénieur, CNRS
Codicologie / Centre d’étude sur Zola et le naturalisme
Tél. 01 40 25 12 40

Jean-Sébastien Macke, docteur ès Lettres de l’Université de Reims,  est né en 1977 dans le département du Nord (France). Tubiste, issu du milieu musical amateur du Nord/Pas-de-Calais, il s’intéresse très tôt à l’œuvre littéraire d’Émile Zola. En 1998, il soutient son mémoire de maîtrise, à l’université de Lille III (sous la direction de Philippe Bonnefis), consacré à l’œuvre photographique de Zola.

Il débute, ensuite, une thèse qui a pour sujet d’étude les liens entre Émile Zola et la musique, s’intéressant tout particulièrement à la personnalité atypique du compositeur Alfred Bruneau qui écrivit, avec le célèbre écrivain, l’une des pages les plus étonnantes de l’opéra français de la fin du XIXe siècle. Il soutient, à l’université de Reims, sous la direction de M. Alain Pagès, en novembre 2003, sa thèse de doctorat dont le titre est Émile Zola et Alfred Bruneau : Pour un théâtre lyrique naturaliste.

Poursuivant, par la suite, une carrière pédagogique au sein de divers instituts privés parisiens, il est chercheur associé au Centre Zola (Institut des Textes et Manuscrits Modernes, CNRS-ENS, Paris) pour lequel il travaille sur des projets tels que la numérisation du Rêve d’Émile Zola (Bibliothèque Nationale de France, Gallica) ou l’iconothèque Zola. Il publie de nombreux articles, notamment dans les Cahiers Naturalistes et la revue Excavatio (AIZEN, Toronto) ainsi que des textes de catalogues d’expositions (Bibliothèque Nationale de France, Cité du livre d’Aix-en-Provence). Il participe aux colloques de l’AIZEN à San-Antonio (Texas, 2003), New-York (2006), Pusan (Corée du Sud, 2011) et à La Nouvelle-Orléans (2014).

S’attachant à créer des liens entre le roman de la fin du XIXe siècle et les divers courant artistiques de la même époque (musique, peinture, photographie, cinéma), il participe aux célébrations du centenaire de la mort d’Émile Zola (2002), du cinquantième anniversaire de la mort de Gustave Charpentier (musicien de Montmartre, septembre-décembre 2006) et de l’entrée d’Émile Zola au Panthéon (2008).

Il est membre du Conseil d’administration de la Société littéraire des Amis d’Émile Zola, de l'Association du Musée Émile Zola et collaborateur éditorial des Cahiers naturalistes.

Il a édité le volume 15 des Nouvelles Œuvres Complètes d’Émile Zola (Nouveau-Monde Éditions) et a travaillé aux célébrations du 150e anniversaire de la naissance d’Alfred Bruneau (5 émissions sur France-Musique avec Michel Larivière).

Il est, enfin, le créateur d’un site Internet www.ezola.fr consacré à l’œuvre d’Émile Zola et au rayonnement du répertoire musical d’Alfred Bruneau ainsi que le responsable du site des Cahiers naturalistes : www.cahiers-naturalistes.com.

En 2007, on a pu l’entendre à la tribune du musée Zola de Médan (Yvelines) pour le traditionnel pèlerinage célébrant, depuis 1903 la mort de l’écrivain (avec Jacques Mercier comme invité d’honneur). En 2009, il publie un ouvrage sur la vie musicale amateur dans le Nord de la France. On a pu également le retrouver lors de conférences musicales et littéraires à Londres (février 2010), Paris (mars 2010) et Lisbonne (décembre 2010), année 2010 au cours de laquelle il publie les Actes des journées de Clamecy consacrées à Denise Aubert (fille de Zola et écrivain pour la jeunesse) et son mari Maurice Le Blond (sous-préfet et homme de lettres).

En 2011, il est présent à Aix-en-Provence (pour une conférence sur Zola photographe), à l’Opéra de Bern (Suisse) pour une présentation de L’Attaque du moulin d’Alfred Bruneau, au colloque de Naples consacré à Zola, au colloque Goncourt de Nanterre, au colloque de l’AIZEN (Pusan, Corée du sud). De 2012 à 2015, il est secrétaire scientifique du projet ArchiZ (ITEM-CNRS) et coordonne la conception d’un site Internet consacré à l’archive zolienne : www.archives-zoliennes.fr. Dans ce cadre, il réfléchit notamment à la question des humanités numériques appliquées à l’œuvre de Zola et partage ses travaux au cours de divers colloques et journées d’étude (Grenoble, juin 2014 ; Chambéry, novembre 2014, Saint-Quentin-en-Yvelines, février 2015 ; Paris, ITEM, mai 2015 ; Paris, réseau UDPN, juin 2015).

Enfin, il a récemment collaboré à l’édition des lettres inédites d’Émile Zola à Alexandrine (Gallimard, 2014 ; sous la direction de Brigitte Émile-Zola et Alain Pagès) et a co-dirigé, avec Aurélie Barjonet, un colloque de Cerisy « Lire Zola au 21e siècle » (23-30 juin 2016, Actes parus aux Classiques Garnier en 2018).

Depuis le 1er janvier 2016, il est ingénieur d’études à l’Institut des Textes et Manuscrits Modernes (ITEM/CNRS-ENS). Il participe aux activités de l’équipe « Supports et tracés », qui travaille à l’analyse codicologique (papiers, encres, filigranes) des manuscrits du 18e au 21e siècle. En particulier, il collabore à l'Equipe "Écritures des Lumières" (Groupe "Manuscrits de Rousseau" et projet PSL "Dans l'atelier de La Nouvelle Héloïse") pour la description et l'analyse codicologique des manuscrits de travail de J.-J. Rousseau et réalise avec N. Ferrand et Cl. Bustarret des missions sur le terrain, en France et à l'étranger, dans ce cadre. Il poursuit également, au sein de l’ITEM, sa collaboration avec l’équipe Zola, en développant le projet ArchiZ et en mettant en œuvre un nouveau projet d’édition numérique de la correspondance générale d’Émile Zola. 

Dernière publication : Émile Zola et le naturalisme, en tous genres. Mélanges offerts à Alain Pagès (sous la direction d'Olivier Lumbroso, Jean-Sébastien Macke et Jean-Michel Pottier), Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2019, 392 p.

Publications
 
Colloques
 
Séminaires
 
Conferences
 
Financements