Nathalie Mauriac Dyer
Directrice de recherche, CNRS
Responsable de l'équipe Proust
Tél. +33 1 44 32 37 97

Nathalie Mauriac Dyer, directrice de recherche au CNRS, est spécialiste de l’œuvre de Marcel Proust.

Ancienne élève de l’École normale supérieure de Fontenay, agrégée de lettres modernes, docteur de l'Université Paris Sorbonne Nouvelle, habilitée à diriger des recherches de l'Université Paris-Sorbonne, Nathalie Mauriac Dyer assure depuis 2010 la responsabilité de l’équipe Proust de l’ITEM (CNRS-ENS) et la rédaction du Bulletin d’informations proustiennes (Éd. Rue d’Ulm). Depuis 1998 elle anime à l’École normale supérieure deux séminaires de recherche : l’un, généraliste, ouvert à des conférenciers invités, l’autre en génétique textuelle. Elle participe depuis 2007 à l’enseignement au sein du LILA, le département Littérature & Langages de l'ENS.

Sa recherche a débuté avec l’édition de la dactylographie corrigée d’Albertine disparue retrouvée dans les archives familiales (Grasset, 1987). Ce document de dernière main a permis de retracer l’ultime genèse d’À la recherche du temps perdu, marquée par de spectaculaires refontes, et révélé l’ampleur de l’inachèvement structurel de la Recherche. Ce travail s’est poursuivi à travers deux éditions critiques (Sodome et Gomorrhe III. La Prisonnière suivi d’Albertine disparue, et La Fugitive. Cahiers d’Albertine disparue, Le Livre de Poche classique, 1993), un volume de correspondance éclairant le rôle des éditeurs posthumes (Robert Proust et la Nouvelle Revue Française, Les années perdues de la Recherche, Gallimard, 1999) et un ouvrage de synthèse (Proust inachevé. Le dossier « Albertine disparue », Champion, 2005).

Elle a lancé et pilote le projet d’édition diplomatique des 75 cahiers manuscrits de Contre Sainte-Beuve et d’À la recherche du temps perdu conservés à la Bibliothèque nationale de France (collection « Cahiers 1 à 75 de la Bibliothèque nationale de France », BnF-Brepols Publishers). Grâce à l’investissement des chercheurs et à la collaboration de la BnF ont paru les Cahier 54 (2008), Cahier 71 (2009), Cahier 26 (2010), Cahier 53 (2012), Cahier 44 (2014) et Cahier 67 (2016). Ce programme éditorial de longue haleine a bénéficié du soutien du ministère de la Recherche (programme « Chorus »), puis de l’Agence nationale de la Recherche (projet « Cahiers-Proust », 2009-2012, avec l'Université de Kyoto et la BnF).

Auteur de plus de soixante articles dans tous les domaines des études proustiennes, Nathalie Mauriac Dyer a notamment publié Proust aux brouillons (avec Kazuyoshi Yoshikawa, Brepols, 2011), Proust face à l’héritage du xixe siècle. Tradition et métamorphose (avec K. Yoshikawa et Pierre-Edmond Robert, PSN, 2012), Proust écrivain de la Première Guerre mondiale (avec Philippe Chardin et la collab. de Yuji Murakami, EUD, 2014), Du côté de chez Swann ou le cosmopolitisme d’un roman français (avec Antoine Compagnon, Champion, 2016), Musiques de Proust (avec Cécile Leblanc et Françoise Leriche, Hermann, 2020).

Elle a dirigé en 2013 un numéro de la revue Genesis, « Proust, 1913 », et établi en collaboration la première édition numérique intégrale d'un manuscrit de Proust, L'Agenda 1906, acquis par la BnF en 2013 (BnF-OpenEdition books, 2015) .

 

Publications
 
Colloques
 
Séminaires
 
Conferences
 
Financements