10/03/2011, Collège de France

Journée d’études organisée par Antoine Compagnon et Nathalie Mauriac Dyer, Fondation Hugot du Collège de France :

Hiroya Sakamoto (Université Rikkyo, Tokyo), « Lire Proust du point de vue de l’histoire culturelle : autour des inventions techniques et de la Grande Guerre ».

Julie André (Sciences-Po Paris, Université Nancy 2), « Sur un “embryon de roman” (Cahier 46) : génétique et pratique de l’écriture au brouillon ».

Matthieu Vernet (Collège de France), « De quoi Baudelaire est-il le nom ? ».

Masafumi Oguro (Université Komazawa, Tokyo), « Proust, les arts et le pays : naissance et évolution d’une esthétique du déracinement ».

Maya Lavault (Paris), « Sur les traces du “je” proustien, de Sherlock Holmes à Leibniz ».

Laurence Teyssandier (Université d’Angers), « Quelques enseignements de M. de Charlus ».

Yuji Murakami (Université Paris-Sorbonne), « L’affaire Dreyfus dans l’œuvre de Proust ».

Guillaume Perrier (Université Joseph-Fourier Grenoble 1), « La mémoire contextuelle : du lecteur à l’écrivain ».

Liza Gabaston (Sarah Lawrence College, New York), « Proust et le “langage muet”. Enjeux narratifs de l’herméneutique du corps dans la Recherche ».

Florian Pennanech (Académie de Nantes), « Les aspects d’une œuvre ».