GENESIS

La revue Genesis (Manuscrits – Recherche – Invention), revue semestrielle animée par l’Institut des textes et manuscrits modernes (ITEM) depuis 1992, vise à promouvoir le manuscrit littéraire comme objet scientifique et, plus généralement, à cerner les processus de la création dans la littérature, les arts et les sciences. Genesis se veut un lieu de confrontation, d’échange et de construction théorique au service d’une discipline en pleine expansion, la critique génétique.Revue internationale de critique génétique . Genesis, publiée depuis sa création par les éditions Jean-Michel Place, est désormais publiée par les Presses de l’Université Paris-Sorbonne.

Les numéros de Genesis paraissent en version numérique deux ans après leur parution en volume.

Directeur de la publication : Almuth Grésillon
Directeurs de la rédaction : Daniel Ferrer et Claire Riffard
Secrétariat de rédaction: Branwen Péru  (stagiaire juin-décembre 2017)
Bureau, comité de rédaction, comité scientifique international

 


 

Les Cahiers naturalistes

les-cahiers-naturalistes-n71

Le premier numéro du Bulletin de la Société littéraire des Amis d’Émile Zola a été publié en 1922. Vingt-quatre numéros ont paru jusqu’en 1938. En 1955, le Bulletin renaît sous le titre des Cahiers naturalistes, à l’initiative de Jacques Émile-Zola, le fils de l’écrivain. Le premier directeur de la revue est Pierre Cogny. A ce dernier ont succédé René Ternois (de 1958 à 1963) et Henri Mitterand (de 1964 à 1987), fondateur de l’équipe Zola de l’ITEM. Le directeur actuel est Alain Pagès (depuis 1988), codirecteur du centre Centre d’étude sur Zola et le naturalisme de l’ITEM.

Publiés en deux livraisons annuelles jusqu’en 1974, Les Cahiers naturalistes paraissent ensuite sous la forme d’un volume annuel de 400 pages. Ils reçoivent une aide annuelle des éditions Grasset ainsi que du Centre National des Lettres. Ils se consacrent à l’étude de la vie et de l’œuvre d’Emile Zola, ainsi qu’à l’histoire du mouvement naturaliste et de l’affaire Dreyfus. La qualité scientifique et l’audience internationale de la revue ont été salués en 2008 par un classement en catégorie « A » attribué par l’ERIH (European Reference Index for the Humanities).

Abonnement annuel (frais de port compris) : 25 €  pour la France et l’Europe, 28 € pour les autres pays, à souscrire auprès des Cahiers Naturalistes, B.P. 12 – 77580 Villiers/Morin  (mandat postal ou chèque bancaire à l’ordre de la Société littéraire des Amis d’Emile Zola). Abonnement via Paypal sur le site des Cahiers naturalistes.

L’index des Cahiers naturalistes permet de retrouver un article dans l’ensemble des numéros de 1955 à 2016 (recherche par nom d’auteur ou recherche thématique). Les numéros de 1955 à 1991 sont en accès libre sur le site ArchiZ publié par l’ITEM.


Bulletin d’informations proustiennes (BIP)

bulletin_d_informations_proustiennes

Le Bulletin d’informations proustiennes, publié par les Éditions Rue d’Ulm, est le journal des travaux de l’équipe Proust de l’ITEM. Il doit son existence et son succès à Bernard Brun, ancien responsable de l’équipe Proust de l’ITEM, qui l’a dirigé depuis sa création (printemps 1975, n° 1) jusqu’à son départ à la retraite en 2010 (n° 40).
Comment exploiter scientifiquement des manuscrits complexes – cahiers, dactylographies corrigées, placards d’imprimerie, feuilles volantes et carnets – entrés au département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale en deux vagues, 1962 et 1985 ? On trouve dans les premiers numéros du BIP les articles fondamentaux qui ont structuré et continuent, en grande partie, d’inspirer aujourd’hui leur édition et leur interprétation : ils mettent en évidence l’importance de la codicologie et de l’analyse matérielle, celle de la réflexion sur les méthodes de transcription ; ils proposent des inventaires de contenu par unités textuelles, des classement et des datations en fonction de facteurs externes comme la correspondance ; ils font non seulement l’histoire et la critique du texte depuis Contre Sainte-Beuve mais celle de ses éditions. Comme l’écrivait Bernard Brun : « le classement chronologique et non plus thématique des documents conservés, la critique des éditions critiques et de la notion de variante, un modèle de transcription linéarisée intégrant toutes les modifications de l’écriture, le lien souligné entre la transcription et l’interprétation, permettaient de redéfinir les études de genèse littéraire, en déconstruisant l’idée de texte dans laquelle s’enfermaient les courants critiques issus du formalisme structuraliste, et en posant une autre question : comment l’écrivain travaillait-il ? »
Outre des études génétiques, le BIP publie des inédits et des articles de fond dans tous les genres de la critique ainsi qu’une importante rubrique d’activités récentes ou en cours : non seulement celle des séminaires et des colloques, des publications et des thèses, mais des nombreuses ventes qui font la chronique proustienne.
Comité de rédaction : Francine Goujon, Anne Herschberg Pierrot, Françoise Leriche, Nathalie Mauriac Dyer.

Le BIP est en vente au comptoir des Éditions rue d’Ulm, à l’ENS, et en ligne. Pour toute question relative à la revue, nous écrire à bip@ens.fr. Pour une parution dans le numéro de l’année suivante, les articles doivent nous parvenir au plus tard le 31 octobre de l’année en cours.

 


Etudes sartriennes

 

Sous la direction de Jean-François Louette, Juliette Simont et Vincent de Coorebyter
Seule revue francophone dédiée à Sartre, Études sartriennes couvre tous les aspects de son œuvre. Outre des études spécialisées, elle publie également des inédits de Sartre.

Études sartriennes is the only Francophone journal dedicated to Jean-Paul Sartre, covering all aspects of his work. Apart from specialist studies, the journal also publishes material of Sartre’s that has never appeared in print before.
Pour consulter la table des matières du numéro 21, 2017, Penser avec Jean-Paul Sartre aujourd’hui : https://www.classiques-garnier.com/editions-tabmats/EsaMS02_tabmat.pdf

 


Continents Manuscrits

Continents Manuscrits est une revue semestrielle dont la vocation est de publier les travaux de recherche portant sur les manuscrits littéraires des Suds (Afrique, Caraïbe et diasporas africaines et caribéennes dans le monde, dans une perspective francophone et multilingue) et de faire le point sur l’actualité de ces recherches en France et à l’étranger.

Revue électronique éditée par l’équipe Manuscrits francophones » de l’ITEM.

Largement ouverte à la recherche internationale, aux doctorants et jeunes chercheurs comme aux chercheurs confirmés, notre revue accueille les travaux en langue française, ou en toute autre langue, après avis « en double aveugle » d’un comité scientifique comprenant de nombreux experts internationaux.

 


Flaubert. Revue critique et génétique

Poussin, Le Printemps, musée du Louvre Crédits © Musée du Louvre/A. Dequier – M. Bard

Éditée par l’équipe Flaubert de l’ITEM, cette revue électronique bi-annuelle en libre accès a pour vocation de publier les travaux de génétique et de critique sur Flaubert, et de faire le point sur l’actualité flaubertienne en France et à l’étranger.
Largement ouverte à la recherche internationale, aux doctorants et jeunes chercheurs comme aux chercheurs confirmés, cette revue accueille les travaux sur Flaubert, en langue française, ou en toute autre langue, après avis d’un comité de lecture comprenant plusieurs experts internationaux.
Structurée, deux fois par an, autour d’un nouveau dossier thématique, préparé et coordonné par un responsable scientifique, la revue propose également un large éventail de rubriques conçues pour accueillir de manière permanente des contributions libres relevant sans exclusive de toutes les orientations critiques.
La revue allie ainsi un fonctionnement traditionnel par numéro (les dossiers)  et une organisation plus souple en flux continu, par rubriques susceptibles d’héberger à tout moment des contributions hors dossiers.

Rédacteurs en chef : Philippe Dufour, Anne Herschberg Pierrot, Florence Pellegrini. Comités : http://flaubert.revues.org/533

 


escritural

Écritures d’Amérique latine

El bestiario de la literatura latinoamericana (El bestiario transatlantico)

Depuis quatre décennies, le Centre de Recherches Latino-Américaines de l’Université de Poitiers (CRLA-Archivos) réunit régulièrement des chercheurs, écrivains, intellectuels et universitaires autour de ses séminaires de recherche, journées d’études, colloques et congrès internationaux. À travers ce programme d’actions et de manifestations scientifiques d’envergure, le Centre encourage un travail intellectuel constant, tout en proposant, diffusant et actualisant les connaissances sur les discours littéraires et culturels latino-américains. En outre, suivant l’axe central de ses recherches, « Textes et discours : la conservation et la diffusion de la mémoire latino-américaines » , le CRLA-Archivos essaie de promouvoir, par l’organisation et la réalisation d’un ensemble d’activités de plus en plus nombreuses, la production de savoirs concernant le patrimoine écrit du continent, ainsi que leur divulgation et leur conservation.

Jusqu’à présent, les résultats de ces travaux ont été diffusés à travers des publications – livres, cahiers – qui, en dépit d’une périodicité aléatoire, ont toujours trouvé un accueil et une réception à la hauteur des efforts qu’elles ont demandés. Néanmoins, l’accélération du rythme des activités scientifiques du CRLA-Archivos et l’élargissement du champs de ses recherches (en particulier, celui qu’à ouvert le programme Archives Virtuelles Latino-Américaines) rendent nécessaire la création d’un instrument de réflexion et de diffusion des connaissances régulier et efficace qui garantisse la qualité scientifique des contributions, le rayonnement du réseau des institutions nationales et internationales qu’a constitué le Centre de Poitiers et l’interactivité des chercheurs participant à ses activités.

Voilà ce qui préside à la naissance de Escritural [Écritures d’Amérique latine] la revue électronique multimédia du CRLA-Archivos, qui voit le jour grâce au soutien du Conseil Scientifique de l’Université de Poitiers et qui sera publiée simultanément dans une version imprimée à tirage limité. Nous espérons qu’elle contribuera à confirmer et à accentuer la visibilité du CRLA-Archivos et de l’Université de Poitiers dans le continent latino-américain et à mettre en évidence le rôle déterminant du Centre dans le champs des études littéraires sur l’Amérique latine en Europe.

Escritural est une revue semestrielle, éditée sous la responsabilité d’un Directeur, de deux Secrétaires de Rédaction, d’un Comité de Rédaction et d’un Comité Scientifique International. Ces parutions, en mars et en octobre, recueilleront les collaborations des équipes du CRLA-Archivos et celles de leurs invités et des participants à leurs manifestations scientifiques. Les contributions – rédigées en français, portugais ou espagnol – sont présentées à l’intérieur de trois grandes sections : a) un « Dossier scientifique » qui réunit des études liées à l’axe central des recherches du CRLA-Archivos, ainsi que les collaborations liées à l’exploitation scientifique et théorique des Archives Virtuelles et à la génétique textuelle latino-américaine ; b) un « Dossier technique » qui propose des travaux concernant la mise en fonctionnement du portail de la mémoire écrite latino-américaine, le recours aux nouvelles technologies et l’harmonisation scientifique et institutionnelle du réseau ; c) les « comptes-rendus et actualités », qui présentent les publications latino-américanistes  liées à l’axe de recherches du CRLA-Archivos, des informations sur le déroulement du programme éditorial « Archivos » et sur les projets et activités du réseau.

 


Lancé au cours d’une journée d’étude organisée à l’Institut d’études avancées de Paris en juin 2014, Studia Nietzscheana est une nouvelle revue internationale et multilingue consacrée à la philosophie de Friedrich Nietzsche qui s’articule par rapport aux deux éditions savantes déjà publiées par Nietzsche Source. Elle permet ainsi de publier les articles, les commentaires, les sources, les comptes rendus des chercheurs et de les relier aux lieux textuels correspondants ; ou alors, vice-versa, de lire un aphorisme de Nietzsche et d’avoir immédiatement accès à tous les articles qui l’ont commenté.

Toutes les contributions scientifiques publiées dans Studia Nietzscheana sont évaluées par un comité scientifique international formé par 20 des meilleurs spécialistes de Nietzsche au monde et sont revues par le comité de rédaction.