Suite au début de constitution du fonds Schwarz-Bart à la BnF et en prolongement des missions menées en Guadeloupe, le groupe vise à contribuer à la structuration des archives et à leur analyse génétique. Il espère ainsi devenir un pôle de recherche sur les oeuvres d’André et de Simone Schwarz-Bart au carrefour de plusieurs thématiques : écriture de la Shoah et de l’esclavage, écriture à quatre mains, écriture de cycle, écritures féminines des Antilles, composition d’une oeuvre en partie posthume, légitimité des langues minoritaires par rapport au français…
Responsable : Jean-Pierre ORBAN
Membres : Florence DAVAILLE, Anny DAYAN ROSENMAN, Maxime DECOUT, Éléonore DEVEVEY, Élie DUPREY, Céline GAHUNGU, Julia GALMICHE, Kathleen GYSSELS, Francine KAUFMANN, Fleur KUHN-KENNEDY, Fanny MARGRAS, Isabelle METTE, Jean-Pierre ORBAN, Yann PLOUGASTEL, Catherine ROVERA, Charles SCHEEL, Anaïs STAMPFLI, Jérôme VILLEMINOZ.