Charles Scheel
Professeur, Université des Antilles
Responsable du groupe René Maran

Charles W. Scheel a été maître de conférences en études anglophones à l’Université de Metz de 1995 à 2012 sauf pour un détachement en tant qu’Attaché de Coopération Universitaire Franco-Allemande (bureau de l’Université de Mayence) de l’Ambassade de France à Berlin de 2003 à 2007.
Docteur de littérature française de l’Université du Texas à Austin (1991) et docteur ès lettres de l’Université de la Sorbonne Nouvelle – Paris III (1994), ses thèses portent sur le réalisme magique et le réalisme merveilleux en tant que modes narratifs de la fiction. Son dossier d’habilitation à diriger des recherches en littérature générale et comparée, sous la direction du professeur Daniel Henri Pageaux de l’Université Paris III-Sorbonne Nouvelle (2001), était intitulé « Réalisme, merveilleux et modes narratifs dans la fiction du 20e siècle – Littératures d’Europe et des Amériques ».
En sus de nombreuses études en littérature américaine et/ou comparée (accessibles sur https://univ-antilles.academia.edu/CharlesScheel), il est l’auteur d’une biographie (Karl Ristenpart. Die Werkstätten des Dirigenten : Berlin, Paris, Saarbrücken. Saarbrücken, SDV, 1999) et d’un ouvrage dans la collection « Critiques littéraires » des éditions L’Harmattan (Réalisme magique et réalisme merveilleux. Des théories aux poétiques. 2005).
Ses recherches actuelles et publications récentes portent plus particulièrement sur les œuvres d’écrivains antillais comme  Jean-Louis Baghio’o (Victor Jean-Louis Baghio’o par lui-même. Lettres, Journaux, Essais et Récits Inédits, Paris, L’Harmattan, 2016) et Joseph Zobel (La Forge de Zobel. Contes et reportages parus dans Le Sportif de Fort-de-France, 1938-1959, Paris, Scitep Editions, 2018). Il a également coordonné deux numéros récents d’Archipélies, dont un sur le thème « 1976-2016: 40 ans de roman antillais » (https://www.archipelies.org/164).

Publications
 
Colloques
 
Séminaires
 
Conferences
 
Financements