Monique Sicard

Télécharger CV

Chargée de recherche, CNRS
Responsable de l'équipe Génétique des arts visuels. Photographie et cinéma
Tél. 01 40 25 12 31 ou 06 60 35 70 44

 

Scientifique de formation, passionnée depuis son jeune âge par la photographie, Monique Sicard entre major à l’Ecole Normale supérieure de Paris en 1972. Reçue, également major, à l’agrégation de Sciences de la Vie et de la Terre, elle débute sa vie professionnelle en tant que géologue, auprès de l’Université de Sfax en Tunisie. Ces deux années passées à parcourir les djebels et les chotts développeront chez elle un intérêt immense pour les paysages, leur connaissance et leur préservation. De retour en France, à 28 ans, elle est appelée à prendre en charge la création du département Biosphère de la Cité des Sciences de la Villette . Elle travaille en parrallèle comme Directeur scientifique (Content Director) pour une série télévisuelle Franco américaine de la chaîne publique PBS. Appelée en 1986 par le CNRS elle prend en charge la responsabilité de l’équipe de production audiovisuelle “CNRS Image”. Auteure ou réalisatrice de plusieurs films documentaires de création, elle obtient, de 1988 à 1995, cinq prix internationaux pour les films “L’année 1895”, “Douady Adrien mathématicien”, “Cerveau morceaux choisis”,“Nature contre nature”. Elle s’oriente simultanément vers l’épistémologie et soutient sa thèse de doctorat “L’image comme preuve / Essai critique sur les relations entre l’image et la science” à l’Université Paris X Nanterre, en Lettres et Sciences humaines/ Spécialité : Philosophie. Elle devient Maître de conférences en Histoire et esthétique de la photographie à l’Université Lyon 2, et très vite chercheure au CNRS dans le domaine de l’histoire et de la philosophie de l’image. Membre du Centre de Recherche sur les Arts et le Langage (EHESS), elle participe à plusieurs grands programmes de recherche internationaux. Son ouvrage “La Fabrique du regard/ Images de science et appareils de vision (15ème-20ème siècles)” est traduit en chinois et en portugais. Elle a ainsi écrit ou co-écrit six ouvrages, dirigé et co-dirigé six livres collectifs, écrit une centaine d’articles scientifiques. Elle a été invitée à effectuer des conférences relatives à la philosophie de l’image dans divers pays européens, à Taiwan, au Japon, aux États-Unis et au Canada. Elle crée en 1998, le séminaire “Photo-graphies/ Genèses, théories, pratiques, images” (CNRS, ENS, EHESS). En 2010, elle intègre l’Instiut des Textes Et des Manuscrits modernes (ENS) où elle prend la responsabilité de l’équipe “Génétique des arts visuels/ Photographie –Cinéma”. Dès lors, elle crée et développe un champ disciplinaire entièrement nouveau : la génétique photographique dont rend compte le numéro “Photo-graphies” de la revue Génésis. Elle réalise alors deux films relatifs aux processus de la création photographique : “Les argentypes de Jean-Marie Fadier” et “Scènes et rêves de Hsieh Chun-Te”. Depuis 2014, Monique Sicard dirige pour l’ITEM le programme “Photographie et paysage” de l’Agence Nationale de la Recherche. Il conduit l’équipe de recherche à collaborer avec les États-Unis, l’Italie et la République de Chine (Taïwan).

 

 

 

 

Publications
 
Colloques
 
Séminaires
 
Conferences
 
Financements