(Fonds Haïtien)

Dans la continuité des recherches de l’équipe « Manuscrits francophones » nous proposons cette année d’explorer la bibliothèque des écrivains africains et caribéens (XXe et XXIe siècles).

Quel usage l’écrivain au travail fait-il de sa bibliothèque ? Comment la bibliothèque travaille t-elle, « cannibalise » t-elle parfois, l’écriture ?

Lié à des problématiques exo- et endogénétiques, fondé sur des études de cas attentives aux processus de création, le séminaire proposera également une réflexion plus générale. Les bibliothèques seront envisagées dans leur inscription sociale, historique et culturelle ; les réalités anthropologiques dans lesquelles s’enracinent les pratiques des écrivains seront examinées.

Coordination : Céline Gahungu, Claire Riffard