Zola : "Transferts" / 2019-2020

13/12/2019, Paris 3 - Sorbonne nouvelle (Centre Censier, salle 410)

« Je voudrais […] avoir un personnage central. L’idée m’est venue de me mettre moi-même, sous une incarnation. » C’est en ces termes que Zola pense celui qui deviendra Pierre Froment, héros des Trois Villes, dans l’ébauche de Lourdes. A première vue, rien de plus éloigné de la figure de l’écrivain que celle du prêtre. Et pourtant, sous la soutane du personnage se trouve Zola. Pierre Froment est créé comme un double inattendu dont la gémellité se lit à travers la notion d’expérience : celle de Zola à Lourdes qu’il transfère à son personnage, celle d’un Zola pourfendeur du catholicisme pour Rome et dont les théories seront expérimentées par Pierre, ou encore l’expérience que l’auteur mène sur son personnage et qui se retrouvera dans Paris. Dès lors, Pierre Froment devient un expérimentateur : comme Zola, il observe, comme lui, il émet des hypothèses et comme lui, il expérimente et en cela il met en pratique le versant théorique des dossiers préparatoires. De l’expérience de Zola à celle de Pierre Froment, c’est donc le paradigme des Trois Villes qui se révèle à travers le combat entre le catholicisme d’un côté et la vie alliée à la science de l’autre.

Marie Lapière est docteur en littérature et civilisation française. Elle est enseignante de lettres modernes.