Séminaire général de critique génétique / 2023-2024

28/05/2024, École normale supérieure, 29 rue d'Ulm 75005 Paris, salle U209, 16h00-18h00

Après trente ans consacrés au catalogage et à l’étude des milliers de papiers manuscrits d’un écrivain qui se définissait lui-même comme un « archiviste », conservés dans plus de cinq lieux de conservation différents, Paola Italia – co-commissaire de la nouvelle édition des œuvres de Gadda chez Adelphi (Giornale di guerra e di prigionia, 2023) – nous emmène dans un voyage fascinant à l’intérieur de l’atelier créatif de l’ingénieur de la littérature, au milieu de ses papiers, de ses dessins professionnels d’ingénieur et des images qui montrent la formalisation des passages les plus audacieux de sa pensée philosophique, des projets inachevés et encore inédits, des avant-projets de chefs-d’œuvre comme La cognizione del dolore et Il Pasticciaccio, et des cahiers de brouillon de son traité philosophique publié seulement après sa mort, La meditazione milanese (dont elle prépare actuellement la nouvelle édition critique), qui révèlent la tension cruciale dans l’œuvre de Gadda entre l’enchevêtrement inextricable de la réalité et la possibilité de la représenter dans des schémas cognitifs.

Séance en italien avec traduction écrite en français.

Les autres conférences de Paola Italia :
– Mercredi 22 mai: Alberto Savinio : une « puissance créatrice » entre écriture, correction et autotraduction
– Mardi 4 juin : L’édition de 1840 des Fiancés : un roman à voir. Manzoni et les instructions aux artistes.

 


 

Paola Italia est née à Milan et vit à Florence. Elle a enseigné aux universités de Sienne et de Rome « La Sapienza » ainsi qu’aux universités de Lausanne, de la Sorbonne Nouvelle et de Wellesley. Elle a travaillé sur divers auteurs et thèmes des XIXe et XXe siècles, s’intéressant particulièrement aux problèmes philologiques et linguistiques liés à l’édition de textes imprimés et numériques (Editing Novecento, Salerno, 2013, Editing Duemila, Salerno, 2020) et à l’étude et à l’édition des variantes d’auteurs (Che cos’è la filologia d’autore, écrit avec Giulia Raboni, Carocci, 2021 (10 ed. ), traduit en 2021, What is authorial philology, Cambridge, OBP, 2021, disponible en OA), y compris Manzoni et Leopardi (Manzoni, Carocci, 2020 et Il metodo di Leopardi, Rome, Carocci, 2016). Dans le domaine du XXe siècle, elle s’est intéressée à Savinio (Il pellegrino appassionato, Sellerio, 2004), Bassani (Opere, Mondadori, 20012), Tobino (Opere scelte, Mondadori, 2007) et Gadda (Come lavorava Gadda, Rome, Carocci, 2017, traduit en français Dans l’atelier de Gadda, Hermann, 2023). Avec Giorgio Pinotti et Claudio Vela, elle est responsable de la nouvelle édition Adelphi des Œuvres de Gadda (Accoppiamenti giudiziosi, 2011, Eros e Priapo, 2016).