La critique génétique est un domaine d’excellence française reconnu dans le monde. Depuis plus de 40 ans, l’ITEM est le centre de rayonnement de cette méthode d’analyse qui a renouvelé l’approche critique des textes. En France, la pertinence de la critique génétique lui a valu d’être insérée dans les programmes de l’enseignement secondaire. À l’étranger, un fort intérêt pour cette nouvelle dimension des études littéraires s’est créé, qui a conduit dans certains cas à la fondation de centres de recherche spécifiques s’inspirant directement de sa méthode, comme en Belgique, au Brésil et en Argentine ; dans d’autres cas, par exemple en Allemagne, en Italie, au Royaume-Uni, la critique génétique est désormais considérée comme l’une des approches critiques incontournables avec lesquelles le dialogue est constant.

Il n’est donc pas surprenant que de nombreuses collaborations scientifiques informelles et des conventions bilatérales d’échange de chercheurs soient depuis longtemps établies entre l’ITEM et plusieurs universités dans le monde. La constitution d’un Groupement de recherche international vise stabiliser et à développer cet ensemble de collaborations scientifiques dans le cadre d’un réseau multilatéral.

Le programme de travail prévoit trois volets : 1) Le volet consacré à la théorie génétique vise à la définition d’une théorie standard de la critique génétique qui permette à des chercheurs ou à des thésards de s’engager plus aisément dans ce type de recherche. La rédaction d’un dictionnaire de critique génétique fixera les termes utilisés et indiquera également leur traduction dans les langues des partenaires du GDRI. 2) L’édition et l’interprétation d’un ensemble de corpus littéraires aussi bien que philosophiques, historiques, scientifiques ou artistiques permettront de tester la théorie génétique et de renouveler l’interprétation d’un certain nombre d’auteurs. 3) L’utilisation des technologies numériques ouvrira aux chercheurs la possibilité d’étudier les corpus à distance et de publier de véritables éditions génétiques numériques.