Isabelle Serça
Professeur, Université Toulouse-Jean Jaurès

Isabelle Serça est professeur de langue et littérature françaises à l’Université de Toulouse, membre du Laboratoire PLH (Patrimoine, Littérature, Histoire).
Stylisticienne, elle s’intéresse à l’écriture (et tout particulièrement à la ponctuation) chez Proust dont elle est spécialiste ainsi que chez des auteurs modernes et contemporains (Claude Simon, Julien Gracq, Jean Échenoz, Jean-Paul Goux, Laurent Mauvignier, Maylis de Kerangal…). Elle a rédigé les entrées autour du langage dans le Dictionnaire Marcel Proust (Champion) et publié sa thèse sur la parenthèse chez Proust chez le même éditeur en 2010 sous le titre Les Coutures apparentes de la Recherche, Proust et la ponctuation. Son dernier livre, Esthétique de la ponctuation (Gallimard, « Blanche », 2012), élargit le champ de la ponctuation pour l’envisager dans la littérature (Proust, Gracq, Simon) mais aussi dans les arts – peinture, musique, architecture et installations contemporaines.
Elle s’intéresse actuellement aux liens entre littérature, arts et sciences exactes et mène le projet transdisciplinaire ProusTime (projet Idex) qui vise à penser le temps et la mémoire à partir de l’œuvre de Proust avec une équipe qui réunit des chercheurs de tous horizons.
Deux journées ProusTime ont été organisées à l’École normale supérieure dans le cadre des travaux de l’équipe Proust de l’ITEM. « Penser le temps avec Marcel Proust : interpolation, anachronisme » a réuni le 3 juin 2015 Pierre-Marc de Biasi, directeur de recherche au CNRS (ITEM-ENS) et artiste plasticien, François Charru, directeur de l’Institut de Mécanique des Fluides de Toulouse, membre du groupe ProusTime, Antoine Compagnon, professeur de Littérature française au Collège de France, Alain Connes, professeur de Mathématiques au Collège de France et Sylvie Vauclair, professeur émérite d’astrophysique, Université de Toulouse-Paul Sabatier et membre du groupe ProusTime. « Penser le temps avec Marcel Proust : mémoire et traces », le 25 novembre 2016, a réuni Patrick Boucheron, professeur d’Histoire au Collège de France, Thibault Damour, physicien théoricien, professeur à l’Institut des Hautes Études Scientifiques, Jean-Marc Devaud, maître de conférences HDR en Neurosciences, Université de Toulouse, membre du groupe ProusTime, Anne Simon, chargée de recherches habilitée à diriger des recherches, CRAL, EHESS-CNRS, et Jean-Yves Tadié, professeur émérite de Littérature française à l’Université Paris-Sorbonne.

Publications
 
Colloques
 
Séminaires
 
Conferences
 
Financements