Multilinguisme, Traduction, Création / 2020-2021

04/12/2020, ENS, 45 rue d'Ulm, 75005 Paris. Salle Celan. 16h – 18h

 

Traducteur de l’œuvre complète de Dante de l’italien et du latin vers le français (Gallimard, 1965), Pézard est un philologue et médiéviste italianiste qui propose, dans la seconde moitié du XXe siècle, une approche complexe et originale à l’œuvre de Dante. En travaillant dans son fonds d’archives du Collège de France, V. Agostini-Ouafi a pu mesurer l’interconnexion existant dans ses travaux entre avant-textes, textes et paratextes (péritextes accompagnant en note, en appendice ou en introduction sa traduction ; épitextes d’ordre méta-critique, sur sa méthode et ses choix de traduction, ou d’exégèse philologique et littéraire). Pézard garde une grande quantité de brouillons, revoit et corrige constamment sa traduction, présente ses auto-analyses à des colloques ou les publie lui-même : c’est le labeur d’une vie. La génétique de la traduction est un aspect fondamental de sa réflexivité traductologique et de sa démarche pratique. Sa méthode est cohérente avec ses présupposés théoriques et vise sans cesse, indéfiniment, à réaliser le rêve de Dante : traduire la sémantique du rythme. Un vers de la Vie Nouvelle maintes fois réécrit par Pézard illustrera sa conception et sa pratique du traduire.

Viviana Agostini-Ouafi est maître de conférences à l’université de Caen Normandie. Ses recherches portent sur l’histoire, les théories et les pratiques de la traduction : elle s’est occupée de Croce, Gentile, Even-Zohar et Eco, de la réception et traduction de Dante en France et de Proust en Italie. Parmi ses travaux : Giacomo Debenedetti traducteur de Marcel Proust (2003), Poetiche della traduzione (2010) ; elle a traduit l’Avertissement de Pézard aux Œuvres complètes de Dante (Dante e il pittore persiano, 2014), codirigé Poétiques des archives (Transalpina 18, 2015) et publié plusieurs études de philologie et génétique de la traduction, notamment sur Pézard et Dante.