Une auto-graphie du tragique. Les manuscrits de Les faits et de L’avenir dure longtemps de Louis Althusser

31/10/2007,

aux Editions ACADEMIA-BRUYLANT
 academia-bruylant@skynet.be

AUTEUR : Irène FENOGLIO
PRÉFACE : Yann MOULIER BOUTANG

COLLECTION : Au coeur des textes n° 8
FORMAT : 14,5 x 21 cm
NOMBRE DE PAGES : 202
ISBN : 978-2-87209-874-3
DATE DE PARUTION : 2007
PRIX : 24,50 euros (26,50 euros hors Belgique et France)
MATIERE : Génétique du texte. Linguistique. Lettres


Le premier intérêt de cet essai est directement lié à l’objet d’étude : le caractère déchiré de la double autobiographie de Louis Althusser, Les faits et L’avenir dure longtemps. Le meurtre sépare les deux textes et les inscrit, du même coup, dans une continuité. Dans l’œuvre d’Althusser, cet ensemble constitue un « textapart ».
Par ailleurs, ce « corpus » particulier offre l’occasion d’une réflexion sur les rapports riches et complexes, entre archives et genèse, ainsi que sur les rapports libres et contraints entre génétique du texte et linguistique de l’énonciation. L’auteur fait appel à une analyse fine de la linéarité éclatée, celle que l’on rencontre sur tout manuscrit portant des repentirs d’écriture, et met particulièrement en lumière combien ce qui peut apparaître comme des détails négligeables s’avère, de fait, constitutif du texte et de sa charge d’authenticité : on rencontre ainsi lapsus, oubli de mots, compacifications et autres actes manqués graphiques qui donnent à réfléchir sur le processus et le fonctionnement de l’écriture. Les faits et L’avenir dure longtemps apparaissent alors comme l’auto-graphie d’un tragique destin.

Yann Moulier Boutang est le biographe de Louis Althusser. (Louis Althusser, Une biographie, Grasset, 1992, réédité en poche en 2002). Il est actuellement Professeur de Sciences Economiques à l’Université de Compiègne et International Adjunct Professor au centre Fernand Braudel de l’université de Binghamton-New York (USA).
Il souligne, dans sa préface, le caractère heuristique de la démarche génétique et apprécie la façon dont elle vient conforter le biographe dans ses conclusions.

Irène Fenoglio est directrice de recherche au CNRS, à l’Institut des Textes et Manuscrits Modernes à Paris. Elle a publié de nombreux travaux sur la conjonction entre genèse du texte et énonciation en étudiant notamment des manuscrits d’auteurs contemporains. Dernières parutions : Récit d’Edmond Jabès. Les cinq états du manuscrits (avec Marcel Cohen et Aurèle Crasson, éd. Textuel, 2005 ; L’écriture et le souci de la langue. Écrivains, linguistes et traces manuscrites, éd. Academia-Bruylant, 2007, « Fête des chants du marais, un conte inédit de Pascal Quignard. Genèse in vivo et traitement de texte », Genesis n°27, éd. Jean-Michel Place, 2007.


Table des matières

PRÉFACE de Yann MOULIER-BOUTANG
L’étape incontournable de la genèse du texte

Avant-Propos

INTRODUCTION : UNE LECTURE GÉNÉTIQUE
Corpus
– Un auteur, une vie rompue, deux textes autobiographiques
– L’autobiographie d’un philosophe : un « textapart »
– Dossier génétique et endogenèse

Enjeu
– Constitution d’un avant-texte et mise au jour d’un projet autobiographique
– « l’émeute du détail » et « le paradigme de l’indice »
– L’inattendu et l’imprévisible : les événements d’énonciation

Lecture

PREMIÈRE PARTIE : GENESE D’UNE AUTOBIOGRAPHIE
Chapitre 1 – Biographie, autobiographie
– Archives et parcours génétique
– Biographie et autobiographie
– Vérité / authenticité / sincérité

Chapitre 2 – L’avenir des Faits
– Cheminements chronologiques parallèles mais différenciés
– Thèmes prépondérants et items privilégiés
– D’une écriture contrôlée et homogène à une écriture hétérogène et libérée.

DEUXIÈME PARTIE : ÉCONOMIE ÉNONCIATIVE et INSCRIPTION SUBJECTIVE
Chapitre 3 – La photo : enfance et identification
Chapitre 4 – Le vol du concept : activité intellectuelle au sein de l’E N S
Chapitre 5 – La rencontre avec Hélène : éducation sentimentale et épinglage du destin

TROISIÈME PARTIE : UNE AUTO-GRAPHIE
Chapitre 6 – Enonciation et graphie : le geste psychique d’écriture
Chapitre 7 – Evénements graphiques et lapsus : l’« émeute du détail »
-Les lapsus :
-Les lapsus hapax
Les lapsus récurrents
-Les mots compactés et autres événements graphiques
-Chapitre 8 – Un sujet entre parenthèses

CONCLUSION

Références