Genèses cinématographiques / 2018

21/02/2018, 29 rue d'Ulm, salle Paul-Langevin (1er étage) de 15 heures à 19 heures

Loig Le Bihan (université Paul-Valéry – Montpellier): « Stanley Kubrick vs Diane Johnson : endogenèse, archigenèse et exogenèse dans Shining »

Aussi bien dans la version européenne de Shining que dans sa version américaine plus longue, un grand album posé sur la table de travail du protagoniste Jack Torrance échappe habituellement à l’attention des spectateurs car il ne joue aucun rôle dans l’intrigue. Diane Johnson, la coscénariste de ce film adapté du roman homonyme de Stephen King, s’est souvent désolée de la disparition de la scène, essentielle à ses yeux, où Jack découvrait cet objet rempli de coupures de presse. Cette inhibition de l’album est révélatrice d’une évolution importante entre les intentions initiales qui guident le travail d’adaptation et l’intention qui se sera peu à peu imposée dans l’« œuvrement » du film pour s’y finaliser. Le recours à des documents conservés aux Stanley Kubrick Archives à Londres étaiera l’analyse critique et permettra de lever le voile sur la fabrique de ce film énigmatique.