Séminaire général de critique génétique de l’ITEM : Alessandro BARICCO, écrivain, directeur de la Scuola Holden : « Écrire »
Séminaire général de critique génétique /2015-2016

06/04/2016,

Alessandro Baricco publie son premier livre de fiction en 1991, Castelli di rabbia qui obtient le Prix Campiello et le prix Viareggio (1993) ; traduit en français Chateaux de la colère, en 1995 (Albin Michel), il obtient le prix Médicis étranger. Une vingtaine de livres suivent, tous traduits en français dont on peut citer Soie (1996), Novecento : pianiste (1997), ou parmi les plus récents : Mr Gwyn (2011), suivi de Trois dès l’aube (2012).

Musicologue, homme de média, il fonde, en 1994 avec quatre amis, la Scuola Holden à Turin : une école de « narration » dont la devise est une réplique du personnage de J. D. Salinger, Holden Caulfield : « It’s funny. Don’t ever tell anybody anything./ If you do, you start missing everybody. »

La conférence, sous le titre « Écrire »portera sur des questions de genèse et des questions d’ordre théorique : écriture et narration, narration et fiction.