Séminaire général de critique génétique / Alexandre Vanautgaerden : « Dans l’atelier de l’imprimeur Johann Froben à Bâle : impression et mise en page des manuscrits d’Erasme. »

11/03/2015,

Érasme est le premier auteur en Occident à avoir déployé son atelier d’écriture au sein même d’une officine typographique. Avant de rencontrer l’imprimeur Alde Manuce en 1508, l’humaniste travaillait de façon classique : une fois le manuscrit rédigé dans le silence de son studiolo, il le livrait à un imprimeur qui se chargeait de sa mise en page, de son impression et de sa diffusion. À Venise, Érasme initie une façon de travailler au sein d’une équipe de correcteurs lettrés et rédige au milieu des presses, mixant écriture et impression. Il développera cette technique dans l’atelier de Johann Froben à Bâle à partir de 1514. L’exposé présentera une série de manuscrits et d’imprimés afin de préciser le travail de l’écrivain vis-à-vis des directeurs d’édition à la Renaissance.


http://www.item.ens.fr/index.php?id=128

Spécialiste de la Renaissance et de l’Humanisme, auteur de nombreux livres sur ce sujet, Alexandre Vanautgaerden a longtemps dirigé à Bruxelles la Maison d’Érasme, un auteur auquel il a consacré un ouvrage magistral : Érasme typographe. Humanisme et imprimerie au début du XVIe siècle (Droz, 2012). Il s’intéresse également aux carnets d’artistes contemporains et a publié en 2013 chez Albin Michel, Fabienne Verdier et les maîtres flamands. Notes et carnets.

Alexandre Vanautgaerden dirige aujourd’hui la Bibliothèque de Genève.