Nietzsche philologue et la tragédie grecque
Nietzsche. Travaux en cours / 2018-2019

04/06/2019, École normale supérieure, salle Cavaillès, 16h30-18h30 heures

Dans La Naissance de la tragédie, publiée en 1872, Nietzsche proposait un certain nombre de thèses audacieuses sur les origines de la tragédie grecque. Une audace qui, comme l’on sait, lui valut des critiques véhémentes de la part de collègues philologues, qui lui reprochèrent un manque de rigueur philologique et de probité scientifique, et de faire œuvre d’essayisme philosophique. Nietzsche assumait quant à lui pleinement cette approche. Dans sa conférence inaugurale à l’université de Bâle, en 1869, intitulée « Homère et la philologie classique », il affirmait déjà que toute activité philologique doit être insérée dans une vision du monde philosophique particulière et que la science doit être au service d’une certaine conception de la vie.

Durant ces mêmes années, précisément de 1869 à 1874, Nietzsche a enseigné à l’université de Bâle la tragédie grecque, notamment les tragédies d’Eschyle et de Sophocle. Il est intéressant d’entrer dans le détail de ces cours et d’y repérer les analyses que Nietzsche emprunte à la science de son temps et celles qui s’en distinguent, et annoncent et fondent la lecture philosophique qu’il donne dans son œuvre de la tragédie grecque classique.

Membres de l’équipe éditoriale des Philologica (édition et traduction des cours donnés par Nietzsche à l’université de Bâle) et responsables du volume consacré à la tragédie grecque, A. Dupeyrix et J. Goeken présenteront une partie des traductions en cours et tenteront de donner un éclairage sur le Nietzsche philologue, spécialiste de tragédie grecque.

 

Alexandre Dupeyrix est maître de conférences à Sorbonne Université. Il est spécialiste de philosophie et d’histoire des idées allemandes.

Johann Goeken est maître de conférences à l’Université de Strasbourg. Il est spécialiste de langue et littérature grecques.

 


Le séminaire « Nietzsche. Travaux en cours » se propose de donner un aperçu des travaux en cours en France et à l’étranger concernant l’interprétation de la philosophie de Nietzsche.
Organisé par l’équipe Nietzsche de l’Institut des Textes et Manuscrits Modernes, il privilégie une approche génétique tout en restant ouvert à différentes méthodologies et perspectives d’étude. Il ne s’adresse pas uniquement aux spécialistes : les étudiants et tous ceux qui s’intéressent à la philosophie de Nietzsche sont les bienvenus. Les exposés seront suivis par une discussion en commun.

Les séances ont lieu en salle Cavaillès, au premier étage de l’École normale supérieure, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris.

Entrée libre dans la limite des places disponibles. Contacts : alexandre.avril@ens.fr ou david_simonin@hotmail.fr