Parution de « Genesis », n° 38, « Traduire » (sous la direction de Fabienne Durand-Bogaert)

20/04/2014,

Nous sommes parvenus à un tournant dans les recherches sur la traduction. Au cours des vingt dernières années, les recherches sur la traduction se sont peu à peu autonomisées, se dégageant de la périphérie de disciplines — stylistique, linguistique, littérature comparée, notamment — qui, sans pouvoir les accueillir vraiment, ne parvenaient pas non plus à s’en passer tout à fait. Loin des idées reçues, Antoine Berman et Henri Meschonnic ont posé les jalons d’une véritable critique des traductions, mais celle-ci s’édifie encore, le plus souvent, sur la base des seuls textes édités. Or, l’édition des traductions est, plus que toute autre, soumise à révisions, transformations, interventions, de sorte qu’elle ne donne pas toujours un reflet exact de ce qu’a été le véritable travail du traducteur. Convoquer l’approche génétique pour aborder les traductions et ainsi étayer plus solidement la recherche dans ce domaine apparaît donc aujourd’hui comme une démarche indispensable, d’autant que, en essence, la traduction est d’abord processus.

204 p. – ISBN : 978-2-84050-93 – 33 € – 22 x 27 cm
La revue Genesis s’achète en librairie ou aux Presses de l’université Paris-Sorbonne (PUPS) :
– en ligne : http://pups.paris-sorbonne.fr/pages/aff_livre.php?Id=1080
– par téléphone : 01 53 10 57 62
– à la librairie des PUPS : 8, rue Danton, 75 006 Paris. Métro Odéon ou Saint-Michel
– Abonnement à Genesis : 50€ (particuliers) / 65€ (institutions).
– Sommaires des anciens numéros ci-dessous.
Genesis en ligne (à partir du n° 30) : http://genesis.revues.org/
– Pour toute information contacter : lydie.rauzier@ens.fr
Textes réunis et présentés par Fabienne Durand-Bogaert

Présentation : Ce que la génétique dit, la traduction le fait, par Fabienne Durand-Bogaert

Enjeux

Fabienne Durand-Bogaert, Les deux corps du texte
Jean-Louis Lebrave, Genèse d’une traduction. Comment Elmar Tophoven a annoté La Jalousied’Alain Robbe-Grillet

Études

Tiphaine Samoyault, Vulnérabilité de l’œuvre en traduction
Marie-Hélène Paret-Passos, De Finnegans Wakeà Finnicius Revém. Approche génétique des cahiers de travail d’un traducteur
Chiara Montini, Écrire et décrire la genèse de la traduction. Le Désert mauve et Mercier et Camier
Daria Sinichkina, L’expérience de la Fabrique des Traducteurs : les brouillons de traduction comme espace de confrontation et de réappropriation
Olga Anokhina, Traduction et réécriture chezVladimirNabokov : genèse d’une œuvre en trois langues

Entretiens

Barbara Cassin, « Il faut au moins deux langues pour savoir qu’on en parle une », entretien avec Fabienne Durand-Bogaert
Sandrine Marchand, « Croiser d’autres langues dans le métissage des syllabes », entretien avec Fabienne Durand-Bogaert

Inédit

Récit impromptu de mon retour à la maisonde Yuan Mei. Brouillons d’une traduction de Sandrine Marchand, présenté par Fabienne Durand-Bogaert

Varia

Peng Yi, Marquer un temps, avant d’aboutir : les manuscrits de Wang Wen-hsing
Jean-Jacques Queloz et Danielle Terrien, Genèse du poème « Trahison fidèle » dans Stèlesde Victor Segalen

Chroniques

Comptes rendus d’ouvrages
Bibliographie : études génétiques, éditions, manuscrits (janvier 2013-décembre 2013)