26/10/2017, Université Ibn Tofaïl, Kénitra

Programme prévisionnel:

La journée du 26 octobre 2017
8H30 – 9H40
Séance d’ouverture
Modératrice : Sanae Ghouati

Allocution du Président de l’Université Ibn Tofaïl Allocution du Doyen de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines Allocution du représentant de l’AUF Allocution de la Directrice de l’Institut Français de Kénitra Allocution de la Directrice du laboratoire DILILARTICE Allocution de la CCLMC Allocution du comité d’organisation.
Pause : 20 mn

 10H – 11H 20mn
Séance 2 : Témoignages
Modératrice : Sabiha Benmansour
1-Catherine Dib, (La Société Internationale des Amis de Mohammed Dib -SIAMD) «Mohammed Dib, mon père ».
2-Naget Khadda, (Enseignant-chercheur, Université d’Alger) « Du roman réaliste au récit inclassable : un cheminement vers soi. »
3-Abderrahman Tenkoul, (Enseignant-chercheur, Université Ibn Tofail, Kénitra) « Mohammed Dib au regard de la critique maghrébine. »
4-Habib Tengour, (anthropologue, poète) « Dib poète-traducteur ».
Débat : 10mn 

11H 30mn – 12H 50mn
Séance 3 : Le moi et l’autre : enjeux de l’écriture de l’entre-deux
Modérateur : Charles Bonn
1-Abdallah Alaoui Mdarhri, (Enseignant-chercheur, Université Mohamed V – Rabat Maroc), « Dib à la rencontre de l’autre ».
2- Najet Zerrouki, (Enseignant-chercheur, Faculté Pluridisciplinaire de Nador, Université Mohamed 1er Oujda Maroc) « La Notion de Regards croisés du Moi et de l’Autre dans Habel de Mohammed Dib, Partir de Tahar Benjelloun et Un Aller simple de Didier Van Cawleart : enjeux scripturaux. »
3-Karolina Resztak, (Chercheuse associée, ITEM-CNRS, Paris), « Ces mots qui étrangent. L’image de l’étranger chez Dib dans « Le Français d’Amria » (La Nuit Sauvage, 1995), à l’aune de ses avant-textes. ».
4-Hichem Belmokhtar, (Doctorant, Université de Tlemcen) « La pluralité du sens : entre mémoire, trace et effacement dans L’arbre à dires de Mohammed Dib ».
Débat : 10mn

 Déjeuner : 13H                                                                    

15H – 16H20
Séance 4 : Le jeu du sens entre éthique et esthétique
(Modérateur : Khalid Rizk)
1-Charles Bonn, (Enseignant-chercheur, Université Lyon 2, France), « La parole, ses pouvoirs et sa théâtralisation dans l’œuvre de Mohammed Dib ».
2-Hervé Sanson, (Chercheur associé, ITEM-CNRS, Paris), « Le kaléidoscope du sens : l’œuvre Simorgh de Mohammed Dib ».
3-Anouar Ouyachchi, (Enseignant-chercheur, Université Moulay-Ismaïl, Meknès, Maroc) « Ecrire : défaire et tisser de nouveaux liens ».
4-Abdelaadim Tahiri, (Doctorant, Université Ibn Tofail – Kénitra), « Esthétique de l’espace dans l’Incendie de Mohammed Dib, ou la quête de sens identitaire ».
Débat : 10mn

* * * * * * *

La journée du 27 octobre 2017

 9H – 10H20
Séance 5 : Hybridité des formes et discours d’appartenance
Modérateur : Abderrahman Tenkoul

1-Sabiha Benmansour (Enseignant-chercheur, Université Abou BekrBelkaid – Tlemcen), « Les œuvres/essais ou l’écriture de fin de parcours de Mohammed Dib : ‘’Un espace de liberté dans l’espace, imposé à tous, des contraintes’’ ».
2-Brerhi Afifa, (Enseignant-chercheur, Université Alger 2), « Mohammed Dib. Au commencement était le souffle poétique. ».
3-Mohamed Zerouali, (Enseignant-chercheur, Centre de Formation des Inspecteurs de l’Education Rabat, Maroc) « Essai sur le bref dans Formulaires de Mohammed Dib ».
4-Ikram Chaoui, (Doctorant, Université Ibn Tofail – Kénitra Maroc), « Les rapports sexe/genre dans Le Talisman et Laëzza de Mohammed DIB. »
Débat : 10mn

 Pause : 10H30 – 10H50

10H 50mn – 12H 10mn
Séance 6 : Mémoire, Histoire et dynamique textuelle
Modérateur : Hervé Sanson

1- YELLES Mourad, (Enseignant-chercheur, INALCO/LACNAD – Paris) « L’ange et le parapluie. Figures et enjeux de la traduction dans l’œuvre dibienne »
2-Sanae Ghouati (Enseignant-chercheur, Université Ibn Tofail, Kénitra), « La blessure de l’Histoire : lecture croisée de deux romans de Mohammed Dib : La Grande maison et Si Diable veut ».
3- Zouhir Zighighi, (Enseignant-chercheur, Université Ibn Tofail, Kénitra), « Tlemcen, lieu de mémoire et d’écriture ».
4-Samira Aboutaleb, (Doctorante, Université Ibn Tofail, Kénitra) « De la photographie à l’écriture : genèse de l’univers dibien aux flancs de Tlemcen ».
Débat : 10mn

 12H30 : Déjeuner

 14H30 – 15H50
Séance 7 : Genèse du sens : écriture et réécriture
Modérateur : Farida Bouhassoune

1- Khalid Rizk, (Enseignant-chercheur, Université Ibn Tofail, Kénitra) « De l’orphisme au dyonysisme ou les fantasmagories de l’amour chez Dib ».
2-Claire Riffard, (Enseignant-chercheur, ITEM-CNRS, Paris), « Aspects de la genèse du roman Le Maître de chasse ; une esthétique de la séquence. »
3-Abdellah Romli, (Enseignant-chercheur,Université Ibn Tofail, Kénitra) « Du roman à la nouvelle : les enjeux de l’écriture chez Dib (le rapport des Terrasses d’Orsol à la nouvelle Talilo est mort de La Nuit sauvage).
4- Seddik Dadi, (Doctorant, Université Ibn Tofail – Kénitra) « A la quête d’un espace identitaire, dans Le  Métier à tisser ».
Débat : 10mn

16H : synthèse et clôture du colloque