27/03/2020, École Normale Supérieure - 45, rue d'Ulm, Salle des Actes - 9h30-17h30

Affiche-212x300.jpg

L’épistolaire à l’ère du numérique

Entre perspectives historiques et innovations technologiques

Journée d’étude organisée par

Marie Dupond (GAPN) et Jean-Sébastien Macke (ITEM/CNRS-ENS)

27 mars 2020

École normale supérieure (Salle des Actes)

45, rue d’Ulm, 75005 Paris

 

La plate-forme EMAN (29 projets hébergés) rassemble désormais huit projets d’éditorialisation de correspondances d’auteurs du XVIIIe au XXe siècles, objets de questionnements littéraires et historiques. Les expériences éditoriales menées depuis 2015 sur la plate-forme EMAN ont conduit le groupe « Correspondance » à vouloir stimuler des échanges entre praticiens afin d’interroger les enjeux du numérique pour le renouvellement des études épistolaires et des méthodes éditoriales. Cette journée vise donc à envisager les corpus de correspondance des domaines littéraires, scientifiques et historiques et leurs éditions dans une dimension méthodologique et épistémologique.

La journée sera consacrée, dans un premier temps, à une perspective historique avec l’intervention de praticiens de l’édition critique « papier » afin d’interroger les rapports entre édition et recherche : comment la recherche scientifique permet l’établissement d’une édition et comment l’édition permet de préciser les objets et renouveler les méthodes. Ainsi la question de l’établissement des principes d’éditions de correspondance est décisive.

C’est précisément au travers de la présentation de plusieurs corpus de correspondances et entreprises éditoriales sur la plate-forme EMAN, que seront soulignés, dans un deuxième temps, les rapports entre l’histoire et la nature d’un corpus et les enjeux scientifiques et méthodologiques de son édition en déterminant des principes d’éditorialisation et les phases successives du traitement éditorial autour du partage d’un même dispositif technique.

Enfin, en visant l’identification de nouveaux dispositifs techniques et de pratiques éditoriales, seront présentées d’autres éditions de corpus, à partir de modalités techniques différentes d’EMAN.

Cet échange de pratiques permettra alors d’interroger les principes d’éditorialisation ainsi que les pratiques et les usages des éditions numériques de correspondances, au service des préoccupations scientifiques multidisciplinaires, des objectifs culturels et patrimoniaux.

 

Comité scientifique :

Bohnert, Céline (Université de Reims Champagne-Ardenne) ; Dessaint, Charlotte (Bibliothèque Lettres, École Normale Supérieure) ; Dupond, Marie (Université Paris Sciences et Lettres) ; Geoffroy, Sophie (Université de La Réunion) ; Lumbroso, Olivier (Sorbonne nouvelle) ; Macke, Jean-Sébastien (ITEM/CNRS-ENS) ; Reach-Ngô, Anne (Université de Haute-Alsace) ; Walter, Richard (ITEM/CNRS-ENS).

 

Cette journée est soutenue par le projet Scénarios de recherche et gestion des risques dans l’exploitation des sources numériques (EUR Translitterae, www.translitterae.psl.eu/risques-exploitation-sources-numeriques), le Guichet d’assistance aux projets numériques (https://gapn.hypotheses.org) et la plate-forme EMAN (eman-archives.org).

 

Comité d’organisation :

Marie Dupond (marie.dupond@ens.fr), Jean-Sébastien Macke (jean-sebastien.macke@cnrs.fr)

 

Programme

9h30 : Accueil

9h45 -11h30 :  Une perspective historique sur les pratiques d’édition de correspondance

Jean-Marc Hovasse (Sorbonne Université) et Véronique Montémont (Université de Lorraine) : L’équipe « Autobiographie et Correspondances » de l’ITEM

L’établissement des principes d’édition de correspondance : les pratiques de l’imprimé. Table ronde animée par Marie Dupond et Jean-Sébastien Macke

Patrice Bret (Comité Lavoisier/Académie des Sciences – Centre Alexandre Koyré/EHESS Paris) : Éditer la correspondance de Lavoisier

Alain Pagès (Paris 3-Sorbonne nouvelle) : Recueillir la correspondance d’Émile Zola : l’acte éditorial

Alexandre Guilbaud (Université Pierre et Marie Curie) : D’Alembert en toutes lettres. La correspondance dans les Œuvres complètes de D’Alembert

 

11h45-12h45 : Valorisation des corpus de correspondance : usages érudits et culturels

Geneviève Haroche (Université d’Orléans) et Bénédicte Obitz (Le Mans Université) : La revue Épistolaire. Trente ans de recherche sur les correspondances : bilans et perspectives

 

13h45-15h30 : Vers des principes communs d’éditorialisation de correspondances sur EMAN

(Président de séance : Clive Thomson)

Articulation édition papier/édition numérique

Irène Passeron (CNRS) & Alexandre Guilbaud (Université Pierrre et Marie Curie) : D’Alembert en toutes lettres

Andrea Schellino (Université Roma Tre) : Édition électronique de la correspondance de Baudelaire

Édition coordonnée des correspondances et œuvres d’un auteur

Bernard-Marie Garreau (ITEM/CNRS-ENS) :  Archives Marguerite Audoux

Sophie Geoffroy (Université de La Réunion) : Holographical-Lee (HoL). Lettres, carnets et manuscrits de Vernon Lee (Violet Paget, 1856-1935)

Véronica Trujillo (Université de Las Palmas) : Épistolaire Perny

Édition de corpus thématiques de correspondances

Marie Dupond (GAPN) : La correspondance croisée entre François Guizot et Dorothée de Benckendorff, princesse de Lieven : 1836-1857 & la correspondance de Gaspard Monge, commissaire de la République française : 1795-1799

Jean-Sébastien Macke (ITEM/CNRS-ENS) : Les lettres de l’étranger envoyées à Émile Zola au moment de l’affaire Dreyfus (1897-1899)

 

16h-17h : Innovation et contrainte du numérique dans l’édition de correspondance

Glenn Roe et Camille Koskas (Sorbonne Université/OBVIL) : ELICOM, une plate-forme d’édition numérique de correspondances

Conclusion : Perspectives techniques et méthodologiques sur les pratiques éditoriales et scientifiques de corpus épistolaires.