Manuscrits francophones : Génétique et anthropologie / 2018-2019

18/01/2019,

ENS, 45 rue d’Ulm, Paris. Pavillon Pasteur, salle de réunion sous-sol, 14h30-16h30.

Séminaire de l’équipe « Manuscrits francophones » de l’ITEM

 

  • Jean-Loup AMSELLE (directeur d’études à l’EHESS) : « Le terrain comme fiction »

Au cours de cet exposé, axé sur l’histoire de l’anthropologie et l’expérience personnelle de l’intervenant, seront abordés successivement les thèmes suivants : le terrain scientifique, l’indigène se rebiffe, le terrain oedipien, le terrain emplumé, la scène primitive.

Jean-Loup Amselle est anthropologue et Directeur d’études à l’EHESS. Il a effectué ses travaux de terrain au Mali, en Côte-d’Ivoire et en Guinée sur les Peuls, les Bambaras et les Malinkés. Il en a dégagé une approche critique et déconstructiviste dans les domaines de l’identité, de l’ethnicité et du métissage allant à l’encontre du primitivisme anthropologique et des idées post et décoloniales.

Principaux ouvrages anthropologiques :

  • Le Sauvage à la mode (dir.), Le Sycomore, 1979
  • en coll. avec E. M’Bokolo (dir.), Au cœur de l’ethnie, La Découverte, 2005 (1ère éd. 1985)
  • Logiques métisses, Payot, 2010 (1ère éd. 1990)
  • Branchements, Flammarion, 2015 (1ère éd. 2001)
  • L’Art de la friche, Flammarion, 2005
  • L’Occident décroché, Fayard, 2011 (1ère éd. 2008)
  • Rétrovolutions, Stock, 2010
  • Psychotropiques, Albin Michel, 2013
  • Islams africains, Le Bord de l’eau, 2017
  • en coll. avec S. B. Diagne, En quête d’Afrique(s), Albin Michel, 2018
  • Ninon CHAVOZ (ancienne élève de l’ENS, agrégée de lettres modernes) : « Le terrain magopinaciophile : entre anthropologie et littérature »

Science d’invention récente, la magopinaciophilie consiste en la collection des cartes de visite distribuées dans les métropoles françaises par ceux qui se présentent comme des « marabouts africains ». Nous nous proposons d’examiner cette pratique textuelle de « terrain » en la situant aux confins de l’anthropologie urbaine et des montages oulipistes.

Ninon Chavoz est ancienne élève de l’ENS et agrégée de lettres modernes. Elle a soutenu en 2018 une thèse consacrée à la tentation encyclopédique dans l’espace francophone africain sous la direction de Xavier Garnier.