02/09/2010,

Direction : Pierre-Marc DE BIASI, Anne HERSCHBERG PIERROT, avec le concours de Déborah BOLTZ

Discipline jeune, née dans le prolongement du structuralisme, la critique génétique constitue l’une des principales innovations critiques des trente dernières années dans les méthodes d’approche de la littérature et de la création. Elle se propose de relire les œuvres à la lumière de leurs manuscrits en déplaçant l’interrogation critique de l’auteur vers l’écrivain, de l’écrit vers l’écriture, de la structure vers les processus, du texte vers l’avant-texte, de l’œuvre vers sa genèse. Cette révolution du regard critique, qui revendique la théorisation d’une dimension historique à l’intérieur même de l’écrit a profondément renouvelé l’horizon épistémologique du texte. Après avoir construit ses méthodes dans le champ des archives littéraires, la critique génétique élargit son horizon à de nouveaux domaines, textuels ou non, relevant de l’histoire des sciences et de l’histoire de l’art.

Recherche indicielle fondée sur l’étude des « traces » de la création, la critique génétique analyse les archives de l’œuvre en développant une théorie originale des processus créatifs: où en sommes-nous dans l’élaboration des concepts, outils et méthodes propres à la discipline? Quel rôle la linguistique entend-elle jouer en ce domaine, spécialement à l’égard des processus cognitifs? Comment se négocient les relations entre l’approche génétique et les autres méthodes d’analyse de l’œuvre? Quels renouvellements peut-on en attendre dans les recherches sur corpus, dans les éditions d’ »œuvres complètes », dans l’étude du « style »? L’analyse des documents de genèse fournit-elle un cadre légitime pour valider les propositions interprétatives, une voie herméneutique pour découvrir du nouveau, un champ d’exploration capable de mieux connaître le contexte natif de la création? Quelle contribution peut-on attendre des arts visuels (cinéma, photo, arts plastiques) dans cette approche de l’œuvre à l’état naissant? Qu’en est-il des recherches sur les archives génétiques de notre temps, à l’heure où le support papier s’efface devant le médium numérique?

Dans le prolongement des deux congrès de critique génétique qui se sont tenus en 1987 et 1998, ce colloque, largement ouvert aux contributions internationales, sera l’occasion de mesurer les avancées de ces recherches, notamment dans les domaines suivants: Théorie des processus et terminologie génétique. Conservation, valorisation, édition en ligne des manuscrits de travail et des archives de la création. Corpus littéraires, artistiques, scientifiques. Cartographie de la discipline dans le monde.

Avec le soutien de l’ANR, l’AUF, l’ENS, l’ITEM-CNRS et de l’Université de Paris 8

Message aux participants : Entre le 6 septembre (fin de journée) et le 9 septembre, les transports ferroviaires et aériens risquent d’être fortement perturbés. Aussi, tous les participants au colloque devant arriver au château de Cerisy ou repartir du site au cours des journées du 6, 7 et 8 septembre doivent-ils s’informer auprès de la SNCF et des compagnies aériennes sur les trains et avions qui circuleront le lundi 6 septembre après-midi, le mardi 7 septembre  toute la journée et le mercredi 8 septembre au matin.

Pour ce qui est de l’arrivée en train à Cerisy-La-Salle,  la gare de Carantilly (arrêt habituel pour venir au château) risque de ne pas être desservie pendant la grève. Si tel est le cas, la direction du colloque et le Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle recommandent aux participants qui doivent arriver par train à cette période (6-9 sept.) de réserver leur billet dans le Paris-St-Lazare direction Cherbourg avec arrêt à Lison: en période de grève, quelques trains devront circuler normalement sur cette ligne.

href= »http://www.item.ens.fr/upload/Programme_des_sessions_Genetique_CERISY2010-1.pdf »>Programme précis des sessions : télécharger ici

Langue, style (présidente: Anne HERSCHBERG PIERROT)
Anne HERSCHBERG PIERROT: Style et genèse des œuvres
Jean-Michel ADAM: Genèse et mise en variation de la langue dans le(s) texte(s). « Style » et/ou langue en mouvement?
Sabine PÉTILLON: Opérations d’écriture et profils syntaxiques de scripteurs
Gilles PHILIPPE: La variante comme observatoire de la norme

Esthétique (président: Jacques NEEFS)
Jacques NEEFS: Genèse et interprétation: le double attrait de la forme
Nathalie FERRAND: L’autographie littéraire au XVIIIe siècle: le cas Rousseau
Alain PAGÈS: Aux origines de la critique génétique: la figure d’Henri Massis
Stéphane VACHON: Génétique de l’imprimé. Le cas Balzac
Catherine VIOLLET: Approches génétiques de l’écriture de soi
Ildikó LÖRINSZKY: État présent (Hongrie)

Francophonie (président: Marc CHEYMOL)
Marc CHEYMOL: La collection « Planète libre »
Albert James ARNOLD (Le Cahier de Césaire: un palimpseste troublant) & Alex GIL (La critique génétique appliquée à Et les chiens se taisaient d’Aimé Césaire: du drame historique à l’oratorio surréaliste)
Daniel DELAS (De la représentation du manuscrit en Afrique) & Nicolas MARTIN-GRANEL (Écriture à processus et prophétisme scripturaire: le cas Sony Labou Tansi)
Claire RIFFARD: Pour une approche génétique des textes littéraires francophones. Le cas du poète malgache J. J. Rabearivelo

Horizon génétique (président: Pierre-Marc DE BIASI)
Olfa MEZIOU BACCOUR: Le style… pour une approche génétique de l’architecture
Marco SEGALA: La science comme profession: une approche génétique
Monique SICARD: Pour une approche génétique de la photographie
Claudia AMIGO PINO: État présent (Brésil)

Histoire, concepts (président: Daniel FERRER)
Daniel FERRER: La modélisation en critique génétique
Pierre-Marc DE BIASI: Une discipline à vocation transversale: la génétique comme science des processus
Olivier LUMBROSO: La critique génétique à l’épreuve de l’échelle: nouvelles perspectives sur les grands corpus (Le cas Zola)
William MARX: Valéry, père fondateur de la critique génétique?
Maria Teresa GIAVERI: État présent (Italie)

Linguistique (présidente: Almuth GRÉSILLON)
Irène FENOGLIO: Processus d’écriture linguistique et genèse de concepts. Un fonds exemplaire: les archives Benveniste de la BnF
Denis ALAMARGOT & Jean-Louis LEBRAVE: Psychologie cognitive et critique génétique: les mouvements oculaires comme indicateurs des stratégies rédactionnelles des auteurs
Rudolf MAHRER: Une idée derrière la tête? L’apport de la génétique au problème de l’intention
Bénédicte VAUTHIER: État présent (Espagne)
Kazuhiro MATSUZAWA: État présent (Japon)

Histoire de l’art (présidente: Ségolène LE MEN)
Marianne JAKOBI: Vers une titrologie génétique
Ségolène LE MEN: Illustration et génétique: texte, image et intermédialité
Michèle HANNOOSH: Génétique et réécriture: les Carnets de Delacroix
Atsushi MIURA: Séparation et résonance: peinture et écriture en Occident et en Extrême-Orient

Archives, recherche (présidente: Marie Odile GERMAIN)
Marie Odile GERMAIN: La Bibliothèque nationale de France et ses chercheurs: entre patrimoine et modernité?
Sabine CORON: La bibliothèque littéraire Jacques Doucet ou la bibliothèque idéale selon Gide
Nathalie LÉGER: Le fichier de Roland Barthes ou La fabrique du texte
Marcel LEPPER: La structure heuristique, la constitution des archives et la recherche génétique

Publier les manuscrits (présidente: Nathalie MAURIAC DYER)
Nathalie MAURIAC DYER: Sur quelques usages du manuscrit. La preuve, le tableau, l’icône
Pierre-Marc DE BIASI: La collection « L’Or du temps »
Nicholas CRONK: Voltaire et le don du manuscrit
Dirk Van HULLE: Des manuscrits aux « textes révisés »: vers une édition bilingue des œuvres de Beckett
Fernando COLLA: État présent (Amérique latine)

Perspectives numériques (président: Jean-Louis LEBRAVE)
Aurèle CRASSON: Traitement de l’information graphique pour la représentation numérique des avant-textes
Serge LINKÈS: De la codicologie moderne à la codicologie contemporaine: quelles conséquences pour l’analyse génétique?
Elena PIERAZZO: Un nouveau module TEI pour l’encodage des manuscrits modernes et des éditions génétiques

Édition numérique: transcrire & classer (président: Pierre-Marc DE BIASI)
Paolo D’IORIO: L’édition génétique numérique. Théorie et pratique
Christophe FOUQUERÉ & Lionel FALEMPE: Édition en ligne de fac-similés et de transcriptions
Thierry PAQUET & Thomas PALFRAY: TranScript: Transcription, encodage et visualisation diplomatique de corpus manuscrits
Sylvie JOSSERAND-COLLA: État présent (Archives Virtuelles Latino-Américaines)
Sandrine MARCHAND: Écriture du rythme, les manuscrits de l’écrivain taïwanais Wang Wen-hsing 王文興

Posters I
Doctorant(e)s et Post-doctorant(e)s: Déborah BOLTZ (L’Éducation sentimentale: le texte à la lumière de l’avant-texte), Mariana DI CIO (Genèses d’écriture dans l’œuvre d’Alejandra Pizarnik), Valentina CHEPIGA (Fonds d’archives de linguistes. État des lieux et perspectives d’études du processus d’écriture théorique en sciences du langage), Amel JEGHAM BEN ACHOUR (Pierre Michon: le carnet « Watteau »), Christophe LEBLAY (Les techniques de traitement des données en temps réel: de la génétique du texte à la didactique de l’écriture), Ximena VENGOECHEA (Matisse et l’origine), Loïc WINDELS (Perdrix et Genèse dans La Légende de Saint Julien l’Hospitalier)
Posters II
Julie ANDRÉ (Le Cahier 46 de Marcel Proust: transcription et interprétation), Cédric LESEC (Processus de représentation de l’image de l’artiste. Étude de cas entre textes et photographies), Subha-Sree PASUPATHY (Réévaluation et mise en valeur de l’œuvre d’un réformateur des Lumières par l’édition numérique)