01/12/2016, Centro Manoscritti, Università degli Studi di Pavia, Collegio Ghislieri, Pavie (Italie)

Journées d’étude « Sistemi in movimento. Avantesto e varianti dal laboratorio d’autore al laboratorio critico », le 1er décembre 2016.

Programme et résumés des communications.

Jeudi 1 décembre 2016 :

Ouverture de la Journée d’étude : La Présidente du Centro Manoscritti, Clelia MARTIGNONI et Maria Antonietta GRIGNANI (Università di Pavia).

Présidence Paolo D’IORIO :

Almuth GRÉSILLON (ITEM-CNRS-ENS) : « Réflexions cisalpines sur l’approche génétique ».

Marina GIAVERI (Università di Torino) : « Critica genetica e edizione di classici : le esperienze dei Meridiani »

Paola ITALIA (Università di Roma “La Sapienza”) : « Carte geo-grafiche. Prosatori al lavoro ».

Discussion.

Présidence Marina GIAVERI :

Christian DEL VENTO (Université Paris 3 et ITEM) : « Pubblicare una biblioteca d’autore. Il caso Alfieri ».

Carla RICCARDI (Università di Pavia) : « Laboratori ottocenteschi a confronto : Verga e Dossi ».

Pyra WISE (ITEM-CNRS-ENS) : « Deux exemples d’édition génétique des manuscrits de Proust ».

Margherita QUAGLINO (Università di Torino) : « Forme uniche della continuità nel tempo : percorsi fra le carte d’autore ».

Monica ZANARDO (ITEM) : « Nell’archivio di Elsa Morante, da Senza i conforti della religione a La Storia ».

Discussion.

Vendredi 2 décembre 2016 :

Présidence Carla RICCARDI :

Paolo D’IORIO (ITEM-CNRS-ENS) : « L’edizione genetica dell’opera di Nietzsche ».

Adele DEI (Università di Firenze) : « Pubblicare tutte le opere. Due casi novecenteschi ».

Nathalie FERRAND (ITEM-CNRS-ENS) : « Un viaggio chiamato scrittura. Genesi di una lettera di St. Preux ».

Virna BRIGATTI (Università di Milano) : « Problematicità e valenze interpretative di un avantesto, tra genesi e varianti di Uomini e no di Elio Vittorini ».

Conclusions : Alberto CADIOLI (Università di Milano).

Discussion.