11/06/2014, École normale supérieure

Journée d’étude organisée par Matthieu Vernet dans le cadre des activités de l’équipe Proust de l’ITEM-CNRS.

Au sortir d’une longue année qui célébra le centenaire de la publication de Du côté de chez Swann et qui connut son lot de publications circonstancielles, « Proust carte blanche » souhaite apporter un regard décalé sur la Recherche, non pas en proposant de nouvelles perspectives d’études, mais en revenant à la lettre du texte, à la sensibilité et la délicatesse qu’elle suppose, comme la critique de Jean-Pierre Richard a pu, par exemple, en témoigner. Seront ainsi réunis sept lecteurs d’horizons différents ; chacun lira et commentera un court passage de son choix, en ne faisant pas le pari de l’érudition mais en mettant l’accent sur ce que le texte de Proust peut évoquer en lui, d’un point de vue personnel, intime, critique ou théorique. « Proust carte blanche » n’est donc pas tant une journée d’études sur Proust qu’une journée au cours de laquelle nous seront données à entendre des lectures qui révèleront autant de rapports singuliers au texte, autant de manières de voir que « chaque lecteur est quand il lit le propre lecteur de soi-même ». Refusant d’ensevelir l’œuvre sous l’amas des discours critiques et seconds, nous faisons le pari de la lecture et d’une forme de fraîcheur qui soulignera la force et l’originalité de la Recherche. C’est aussi un certain regard sur notre rapport à la littérature et notre pratique de la critique littéraire que cette journée nous invitera à poser, à une époque où les études littéraires peinent à susciter des vocations.

Participants : Marc Escola, Marc Fumaroli, Maya Lavault, Bertrand Marchal, Tiphaine Samoyault, Laurent Susini.