Séminaire Doctoral : Génétique des textes et des arts : théories et pratiques

07/06/2019, Université Paris 8 - 2 rue de la Liberté - 93200 Saint-Denis Salle B 106, bâtiment B1, 1er étage

PROGRAMME
9h30 Accueil des participants

10h Discours d’introduction
Anne Herschberg Pierrot (Professeure Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis, ITEM) Julio Premat (Professeur, Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis)

I Génétique des littératures hispano-américaines 10h30-12h

Julio Prieto (Professeur à l’Université de Potsdam), Poesía escrita/poesía visual: en torno a las series intermediales de Eielson

Perrine Guéguen (Doctorante Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis), La genèse saérienne décomposée

Andrea Martínez-Chauvin (Doctorante lettres Sorbonne Université, CRIMIC), L’autre silence de Juan Larrea : parcours souterrain d’une voix poétique

12h-13h30 déjeuner

II Génétique des littératures anglaises et caribéennes 13h30-15h

Lucie Houdu (Professeure d’anglais, enseignement secondaire et supérieur), La dynamique poétique à l’œuvre : je(ux) de construction, déconstruction et reconstruction dans le processus de création du poème « Them and [uz] » de Tony Harrison

Sophie Gaberel (Professeure laboratoire VALE – Université Sorbonne Paris IV), « The David Lodge Papers »: « How Do I write…? »

Giuseppe Sofo (Enseignant-chercheur Università Ca’ Foscari Venezia), « Je suis votre voix en Allemagne » L’œuvre plurielle d’Aimé Césaire au prisme du Jahn-Archiv

15h-15h30 Pause

III Horizons génétiques et nouvelles perspectives de recherche 15h30-17h

Justine Prince (Doctorante Lettres Sorbonne Université), Le processus de création labyrinthique : « œuvre à programme » ou « trace d’une genèse labyrinthique » ? 

Mathilde Lavenu (architecte – doctorante en Histoire de l’art UCA/CHEC-GRF Ressources/ENSA CF), L’architecture d’une bibliothèque d’architecte au prisme de son catalogue, une trace de la genèse de l’œuvre de Louis Jarrier (1862-1932), architecte à Clermont-Ferrand (France) ? 

Fanny Fouché (Doctorante École du Louvre ; Institut d’Histoire de l’Art et de Muséologie, Université de Neuchâtel), L’écriture d’exposition comme variation : transposition de l’approche de la génétique littéraire et artistique à la muséologie

17h-17h30 Discours de clôture
Martine Créac’h (Professeure de littérature française, Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis)

Cocktail