09/04/2008,

Programme :
30
Yuji Murakami : « L’affaire Dreyfus dans Jean Santeuil »
sujet de la thèse: L’affaire Dreyfus dans l’œuvre de Proust

Galina Subbotina : « Villes imaginaires, villes cachées : effets esthétiques de l’absence de coordonnées géographiques dans le cycle d’Albertine »
sujet de la thèse : Transpositions romanesques dans le cycle d’Albertine de Marcel Proust

Julie André : « Le Cahier 46 : transcription et interprétation »
sujet de la thèse : id.

12h : déjeuner des participants à la cafétéria de l’ENS

13h45
Aude Briot : « Le difficile plaisir »
sujet de la thèse: Le plaisir chez Proust

Matthieu Vernet : « La grand-mère au grand cœur »
sujet de la thèse : Proust et Baudelaire : genèse, texte et intertexte

Pause

15h30
Katerine Gosselin : Claude Simon et Marcel Proust. De l’intertextualité au comparatisme : Histoire, Les Géorgiques et L’Acacia comme « recherche du temps perdu » simonienne
sujet de la thèse : Claude Simon et Marcel Proust : le roman entre moi et moi

Thomas Barège : « Poétique de l’ontologie, Proust et ses lecteurs cubains »
sujet de la thèse : La pensée figurative du monde, Proust et ses lecteurs latino-américains

Coordination : Nathalie Mauriac Dyer

Julie André est doctorante à l’université de Paris III sous la direction de Pierre-Louis Rey (6e année). Elle a récemment participé au colloque de l’ENS « Les brouillons de Proust » et prépare l’édition diplomatique du Cahier 46 de Proust dans la collection des Cahiers 1 à 75 de la BnF. Elle est chargée de cours à l’Institut d’Etudes Politiques de Nancy.

Thomas Barège est doctorant à l’université d’Orléans sous la direction de William Marx (1re année). Il est agrégé de Lettres modernes et moniteur à l’université d’Orléans depuis septembre 2007. Son master 2 d’espagnol « Introduction à l’œuvre poétique de Tomás Segovia » doit être publié en 2008, en collaboration avec le Centre de poétique et d’histoire littéraire de l’université de Pau.

Aude Briot prépare sa thèse de doctorat à l’université de Paris IV sous la direction de Jean-Yves Tadié (5e année). Après avoir été enseignante dans le secondaire entre 2000 et 2007, elle est depuis la rentrée 2007 responsable de formation au CNED, en charge des concours de lettres. Elle a collaboré au volume Julien Gracq, les dernières fictions, PUF, 2007.

Katerine Gosselin est doctorante à l’université McGill (Montréal) sous la direction d’Isabelle Daunais (3e année). Actuellement pensionnaire étrangère à l’ENS, elle est membre du groupe de recherche « Travaux sur les arts du roman » de l’université McGill ; son article « Le Nouveau Roman devant le roman » doit paraître au printemps 2008 dans Le roman vu par les romanciers (dir. I. Daunais, éd. Nota Bene). Elle a également publié deux articles dans la revue L’Atelier du roman.

Yuji Murakami est doctorant à l’Université de Kyoto (1e année) et, sous la direction d’Antoine Compagnon, à l’Université de Paris-IV (3e année). Il est boursier du gouvernement français (2007-2008). Son mémoire de DEA dirigé par Patrizia Lombardo (univ. de Genève) : « Étude de l’amitié chez Proust », a obtenu le prix Victor et Hélène Barbour 2007. Il a publié « Proust et Barrès : autour des deux fragments sur l’amitié » dans le volume In Memoriam Jo Yoshida, Kyoto, 2006.

Galina Subbotina prépare sa thèse de doctorat à l’université de Lille III sous la direction d’Yves Baudelle (3e année). Elle a déjà soutenu une thèse sur la littérature française (Sartre, Proust) à l’université d’état de Saint-Pétersbourg en 2003, et elle a publié plusieurs articles sur ces auteurs en Russie. Elle est tutrice de russe au département des langues romanes, slaves, orientales de l’université de Lille III.

Matthieu Vernet est doctorant à l’université de Paris IV sous la direction d’Antoine Compagnon (1re année). Il est agrégé de Lettres modernes et, depuis la rentrée 2007, allocataire-moniteur à l’Université de Paris Sorbonne. Il a publié en 2007 deux comptes rendus sur fabula.org, « Le siècle de Baudelaire » et « Le feuilleton Baudelaire de 1892 ».