Pham Van Ky

La Bibliothèque nationale de France possède depuis 1998 un fonds d’archives de Pham Van Ky (1910-1992) qui fut des auteurs vietnamiens francophones le plus publié en France. Il obtint le Grand Prix de l’Académie française en 1961 pour son roman Perdre la Demeure.

Les archives de Pham Van Ky, extrêmement riches, se composent de tapuscrits corrigés de romans, de poésies, de pièces de théâtre, d’essais qu’il nous paraît important de mettre en lumière et d’étudier. Pham Van Ky explore les confrontations culturelles entre Orient et Occident, les différents usages de la langue française, il cherche à mettre en valeur la culture asiatique au moment de la guerre du Vietnam.

Un groupe de travail est constitué pour procéder à une étude de son œuvre. Ce travail s’ouvre par le projet de publication, en 2018, d’un ouvrage collectif comprenant pour moitié des articles critiques sur les divers genres exploités par Pham Van Ky et pour moitié des textes inédits de l’auteur. Un projet plus large et conçu dans un temps plus long envisage de publier ses œuvres dans une optique génétique.

Le champ de recherche ainsi ouvert est appelé à s’élargir en direction d’autres auteurs vietnamiens francophones (Pierre Do Dinh, Ky Dong, Cung Giu Nguyen entre autres)

Responsable : Giang Huong NGUYEN

Membres :

Pham Van QUANG, Université des Sciences Sociales et Humaines de Hô Chi Minh ville

Mathilde AUBAGUE, Université de Bourgogne