Multilinguisme, Traduction, Création / 2020-2021

04/06/2021, 16h – 18h

 

Une génétique de la traduction à l’état naissant peut s’installer au point de confluence de disciplines variées : non seulement la critique génétique du texte littéraire, mais aussi une philologie en plein renouveau numérique, une linguistique aux concepts mûrs et une traductologie outillée pour explorer textes et corpus littéraires et non littéraires. Mais aussi, dans un esprit de traduction collaborative, la paire symétrique de traducteurs langue source/langue cible en séance de travail permet de mettre au jour les processus de transfert, leurs mobiles, mouvances et motivations dans le corps à corps qui s’établit autour du sentiment de littérarité. Nous en saisirons les enjeux autour de la traduction d’un poème hermétique d’Henry Bauchau tiré du recueil Double Zodiaque.

Geneviève Henrot Sostero est Professeur ordinaire de Langue française à l’Université de Padoue (Italie). Elle est auteure, entre autres, de Henry Bauchau poète. Le Vertige du seuil (Droz, 2003), Peaux d’âmes (Champion, 2009), Pragmatique de l’anthroponyme dans À la recherche du temps perdu (Champion, 2011). Elle est co-éditrice, avec Isabelle Serça, de Marcel Proust et la forme linguistique de la Recherche (Champion, 2013) ; avec Florence Lautel-Ribstein, de Traduire À la recherche du temps perdu (Classiques Garnier, 2015) ; avec Simona Pollicino, de Traduire en poète (Artois Presses, 2017). Elle a coordonné Archéologie(s) de la traduction pour la collection « Translatio, Problématiques de la traduction n° 2 » (Classiques Garnier, 2020). Elle prépare le dossier 2021 du Bulletin d’informations proustiennes consacré à « L’Exercice de la parole » dans la Recherche.

 

Pour assister à la conférence du 4 juin (16h – 18h), se connecter à la plateforme Zoom en cliquant le lien suivant :

https://zoom.us/j/94979300992?pwd=Z0J1MTd5UENyRllkVU0yL05BZWNQUT09

ID de réunion : 949 7930 0992

Code : 539080

En cas de problème de connexion, contacter Patrick Hersant