Baudelaire, « Baudelaire et son cénacle » / 2019-2020

01/10/2019, École normale supérieure, 29, rue d’Ulm, Salle U 205, 16-18 heures.

Les poèmes de Baudelaire ont été mis en musique à partir du début des années 1860, grâce à Jules Cressonnois et à Villiers de L’Isle-Adam. Dès lors, les transcriptions musicales de son œuvre se sont multipliées : l’auteur des Fleurs du Mal est devenu l’un des poètes favoris des compositeurs de mélodie. François Le Roux propose un parcours à travers cette tradition artistique qui s’illustre jusqu’à nos jours.


Artiste lyrique, baryton, François Le Roux est considéré comme l’un des plus grands spécialistes et interprètes de la mélodie française. Son nom est associé à l’opéra de Debussy Pelléas et Mélisande, qu’il a entre autres enregistré sous la direction de Claudio Abbado et de John Eliot Gardiner. Il a eu pour partenaires au piano Jeff Cohen, Alexandre Tharaud, Graham Johnson, Noël Lee, Pascal Rogé, Roger Vignoles… Il enseigne l’interprétation à la Sibelius Academy d’Helsinki, l’Art Song Festival de Cleveland, l’Istituto Superior de Arte de Buenos Aires, la Escuela Superior de Canto de Madrid, et, chaque année, à l’Académie Francis Poulenc de Tours, qu’il a fondée en 1997. Il est professeur de chant à l’École normale de musique de Paris Alfred Cortot. Avec la collaboration de Romain Raynaldy, il est l’auteur du Chant intime. De l’interprétation de la mélodie française (Paris, Fayard, 2004) et de L’Opéra français : une question de style. De l’interprétation lyrique (Paris, Hermann, 2019).