Schwarz-Bart / 2020-2021

26/11/2020, 14h30-16h30, ENS-Ulm, Pavillon Pasteur, 1er étage

Marc Chagall, « Le violoniste sur le toit » (Photo DR)

La musique et les musiciens occupent une place centrale dans le roman posthume d’André Schwarz-Bart, L’Étoile du matin (2009). Quand les mots s’avèrent impuissants à exprimer joies et douleurs et à consoler, un trait de violon, un air de flûte, un chant entonné transcendent l’indicible. Pour Schwarz-Bart, la littérature aspire à devenir musique.