Esthétique et sentiment de puissance dans la philosophie tardive de Nietzsche
Nietzsche. Travaux en cours / 2018-2019

12/03/2019, École normale supérieure, salle Cavaillès, 17h30-19h30 heures

En 1887-1888, Nietzsche rassemble de nombreuses réflexions sur la psychologie de l’artiste et la physiologie de l’art, en vue d’en publier les résultats dans Le Cas Wagner, d’une part, et dans un chapitre de « La Volonté de puissance » consacré à l’esthétique, donnant lieu après l’abandon de ce projet à quelques paragraphes duCrépuscule des idoles, d’autre part. L’élaboration de cette théorie physiologique de l’esthétique fait intervenir le concept, déjà développé antérieurement, de sentiment de puissance. A l’aide de cette approche subjective et affective de la puissance, Nietzsche se réapproprie les grands thèmes traditionnels de l’esthétique : beau et laid, classicisme et romantisme, jugement de goût… Il prolonge en outre sur cette base la conceptualisation de ses propres catégories, telle l’opposition du grand style et du style de la décadence, et propose, sinon une classification des arts, du moins les éléments d’une critique riche et nuancée, dont il s’agira d’indiquer quelques aspects.

David Simonin est normalien et agrégé de philosophie. Il prépare depuis 2016 une thèse dans le cadre du doctorat international « Philosophie : formes et histoire des savoirs philosophiques » (Sorbonne-Université ; Università del Salento), qui a pour titre : « “Eléments pour la théorie du sentiment de puissance“. Affectivité et herméneutique de la puissance dans la philosophie de Friedrich Nietzsche ».

Le séminaire « Nietzsche. Travaux en cours » se propose de donner un aperçu des travaux en cours en France et à l’étranger concernant l’interprétation de la philosophie de Nietzsche.
Organisé par l’équipe Nietzsche de l’Institut des Textes et Manuscrits Modernes, il privilégie une approche génétique tout en restant ouvert à différentes méthodologies et perspectives d’étude. Il ne s’adresse pas uniquement aux spécialistes : les étudiants et tous ceux qui s’intéressent à la philosophie de Nietzsche sont les bienvenus. Les exposés seront suivis par une discussion en commun.

Les séances ont lieu en salle Cavaillès, au premier étage de l’École normale supérieure, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris.

Entrée libre dans la limite des places disponibles. Contacts : alexandre.avril@ens.fr ou david_simonin@hotmail.fr