Emile Benveniste, Dernières Leçons Collège de France (1968-1969)

12/04/2012,

Texte établi par Jean-Claude COQUET et Irène FENOGLIO
Préface de Julia KRISTEVA
Postface Tzvetan TODOROV

Attachée de presse : Isabelle Creusot
01 41 48 83 56
icreusot@seuil.com

Assistante : Camille Auzéby
01 41 48 83 55
Camille.auzeby@seuil.com

Trente cinq ans après sa mort, l’œuvre d’Émile Benveniste continue de faire partie des références pour de nombreuses recherches en linguistique. La publication des Problèmes de linguistique généralea assuré tardivement une large publicité à ses travaux, mais en a aussi laissé quelques autres dans l’ombre, ainsi ceux portant sur des langues rarement connues qui ne sont accessibles qu’à des spécialistes mais aussi l’ensemble de ses cours à l’École Pratique des Hautes Études et au Collège de France, encore inédits.

Offrir à la lecture les derniers cours qu’il a donnés au Collège de France, en 1968 et 1969, permet de voir, clairement mise au jour, sa volonté d’établir une théorie du langage. Mais c’est aussi l’occasion de faire apparaître les différentes facettes du célèbre linguiste : l’envergure du savant, dont on admire la limpidité du style théorique, les grandes orientations du travail de recherche – on lira en particulier ses analyses inédites consacrées à l’écriture – mais aussi le dynamisme et la fermeté de l’enseignant.

Linguiste internationalement reconnu Émile Benveniste (1902-1976) s’est illustré par ses travaux dans le domaine de la grammaire comparée des langues indo-européennes. Il est notamment l’auteur de Problèmes de linguistique générale(Gallimard, 1966 et 1974) et du Vocabulaire des institutions indo-européennes