Séminaire Multilinguisme, Traduction, Création / 2022-2023

21/03/2023, ENS, 29 rue d’Ulm, Salle Assia Djebar, 16h – 18h

 

« Hugo Claus en traduction française. La reconstruction d’un processus de traduction à l’aide de documents d’archives »

Hugo Claus (1929-2008) a souvent été désigné comme l’un des plus grands auteurs néerlandophones belges (flamands) du XXe siècle, avec, pour un écrivain flamand, une renommée jugée exceptionnelle, dépassant à plusieurs occasions les frontières de sa petite aire linguistique et culturelle. Comme divers documents d’archives belges, hollandaises et françaises le montrent cependant, ce n’est pas seulement son talent « incontournable » qui a contribué à sa réputation, mais, dans une large mesure, le travail et la persévérance de ses traducteurs, ainsi que sa propre capacité à maintenir des contacts utiles pour la diffusion de son œuvre – notamment sur le plan international. En outre, dès le début de sa carrière dans les années 1950, Claus s’est clairement rendu compte de l’importance de Paris comme centre littéraire et étape indispensable dans une carrière internationale. Grâce à des documents d’archives (correspondances autour des traductions, rapports de lecture et contrats avec des éditeurs français), il était possible de reconstruire la genèse des premières traductions françaises de l’œuvre d’Hugo Claus (éditées chez Fasquelle à Paris) ainsi que le rôle des éditeurs parisiens comme ‘tiers impliqués’ dans la diffusion internationale (e.a. vers l’anglais, l’allemand et le japonais) d’une œuvre d’un auteur originaire d’une petite aire linguistique. Les cas d’étude que je présenterai ne démontreront pas seulement le potentiel des pièces d’archives à éclaircir des processus de traduction, des réseaux de contacts et des négociations restées obscures jusqu’à présent, mais révèleront aussi les relations de pouvoir dans le champ littéraire international et les difficultés auxquelles un auteur (et ses traducteurs) d’une petite aire linguistique et culturelle sont confrontés.

Elies Smeyers est professeure de langue néerlandaise à HEC Liège et de culture néerlandaise et études de traduction à l’UCLouvain. Elle est associée au groupe de recherche interuniversitaire CLiV (Centrum voor literatuur in vertaling – Centre de Littérature en traduction, UGent-VUB) et rédactrice de la revue de traduction littéraire Filter: tijdschrift over vertalen.

(Illustration : Hugo Claus, Fúga – Winter 1, détail, lithographie, 1979)