Paolo D’IORIO: « Le voyage de Nietzsche à Sorrente La genèse de la philosophie de l’esprit libre

07/06/2012,

En bref
Comment Nietzsche est devenu lui-même à Sorrente.

CNRS EDITIONS
248 pages
ISBN : 978-2-271-07457-7

 

Le livre
Automne 1876, Nietzsche part pour l’Italie. Direction Sorrente, où le philosophe s’installe villa Rubinacci, hôte d’une vieille demoiselle allemande dévote de Wagner, internationaliste, socialiste et idéaliste. Dans ce petit Port-Royal allemand, il retrouve l’un de ses étudiants, Paul Brenner, et son ami Paul Rée. C’est ici, dans cette atmosphère savante, que Nietzsche opère un retour profond sur lui-même et entame sa « mue philosophique ».
Paolo d’Iorio dresse la carte de cette métamorphose : séances de lectures, promenades et visites (dont celle de Wagner, le maître de Bayreuth, tant aimé et tant haï). Il restitue avec talent cette sociabilité joyeuse et confiante qui constitue alors le cadre de la vie de Nietzsche : c’est à Sorrente qu’il commence à écrire Humain trop humain, dédié à Voltaire, abandonnant le projet d’un renouvellement de la culture allemande.
C’est à Sorrente, face au Vésuve, que le grand penseur de la mort de Dieu inaugure un nouvel art de vivre et de penser.

—- Comptes-rendus —-

Télécharger le dossier de presse complet en format pdf.

—- Presse —-

– « Paolo D’Iorio a refait le voyage de Nietzsche à Sorrente. Magnifique ! — C’est en face du Vésuve que Friedrich devint Nietzsche II fallait bien un volcan pour ce philosophe éruptif… La grande force de ce livre, c’est d’abord son style, qui mêle récit, témoignages et explications… Face aux « îles bienheureuses » d’Ansi parlait Zarathoustra, Nietzsche a la révélation du Midi et de la pensée qui va avec… Paolo D’Iorio nous donne tous les éléments de cette métamorphose. Il nous invita à un voyage. Intérieur celui-là ».
Laurent Lemire, Livres hebdo, 18 mai 2012.

– « Voir Naples et renaître. Les métamorphoses de la vie et de la pensée de Nietzsche, sous le soleil de midi. — Paolo D’Iorio est un spécialiste reconnu de Nietzsche… Aussi n’imagine-t-on pas qu’avec le Voyage de Nietzsche à Sorrente il propose une excursion touristique en Campanie: le livre est la description minutieuse d’une métamorphose, d’une rupture dans la vie et la pensée de Nietzsche, d’une «crise» d’où naîtra la « philosophie de l’esprit libre » ».
Robert Maggiori, Libération supplément livres, 14 juin 2012.

– « La force du Sud. — Le philosophe Paolo D’Iorio restitue pas à pas, document après document, presque mot à mot, la genèse (et regénèse) de la mue nietzschéenne. Passionnante traversée de l’histoire d’une pensée ».
Catherine Portevin, Philosophie Magazine, 61, été 2012, p. 94.

– « Réveil au soleil. — Le séjour à Sorrente pourrait être considéré comme une anecdote dans la vie du philosophe ; le livre de Paolo D’Iorio, directeur de recherche au CNRS, en révèle les significations secrètes pour la pensée de Nietzsche et son évolution.
Croisant habilement la vie et la pensée, D’Iorio nous propose l’un des plus beaux livres à ce jour sur Nietzsche, empli de senteurs et de couleurs : celles qui montent des orangers et des oliviers, celles qui tapissent les mille et un ciels de Naples.
Epluchant les notes de Nietzsche et de ses compagnons de voyage, confrontant les témoignages, analysant les transformations des thèmes et des images de texte en texte, D’Iorio travaille comme un détective. Son érudition impressionne et ne lasse pas, car elle est toujours au service d’une plus grande clarté. ».
Philippe Chevallier, L’Express, 16 août 2012, p. 62.

– « Le voyage de Nietzsche à Sorrente. — Une métamorphose présentée en termes simples, concrets, sans jargon, en tout point dignes du philosophie à l’esprit libre. » Valeurs actuelles, 25/31 octobre 2012, p. 64.

—- Audiovisuel —-

– Paolo D’Iorio était l’invité de François Noudelmann sur France Culture dans « Le Journal de la philosophie », lundi 4 juin 2012, de 10h50 à 11h. Écouter le podcast.

L’Essai et la revue du jour par Jacques Munier, France Culture, 15 juin 2012.

– Paolo D’Iorio est l’invité de Jean-Pierre Elkabbach sur Public Sénat dans l’émission « Bibliothèque Médicis », vendredi 29 juin 2012, à 22h. Voir l’émission.

– Paolo D’Iorio est l’invité de Lionel Esparza sur France musique dans l’émission « Le magazine », jeudi 1er novembre 2012, à 12h35. Écouter l’émission.

—- Blogs —-

– « Évidemment au-delà du simple récit d’un voyage touristique, ce livre vaut bien sûr pour les explications données par l’auteur sur la « métamorphose » de Nietzsche durant ce séjour. Il n’est pas très difficile à lire mais, comme l’indique le sous-titre du livre, il s’agit quand même d’un récit qui est plus qu’un document sur le séjour de Nietzsche à Sorrente », LionelB, Écrivains et Voyageurs, 31, août 2012.