COLLOQUE INTERNATIONAL L’AUTRE MARCELLO.  ADELE D’AFFRY, SES ECRITS, SA VIE, SON SIECLE

27/11/2014,

Adèle d’Affry n’a été reconnue à ce jour que pour son œuvre d’artiste, l’ensemble sculpté et peint qu’elle a réalisé sous le pseudonyme de « Marcello » et dont une partie est exposée au Musée d’Art et d’Histoire de Fribourg. On savait par les travaux publiés sur elle qu’elle avait entretenu une correspondance avec des figures importantes de la vie littéraire, artistique et politique en France sous le Second Empire : Lamartine, Mérimée, Gounod, Carpeaux, Thiers, parmi beaucoup d’autres. On a découvert également qu’elle avait rédigé des Mémoires, restés inachevés, des carnets et un journal de jeunesse, où elle révèle, très jeune, une pensée autonome, nourrie par une grande curiosité dans de nombreux domaines, art, musique, littérature, politique, religion. Elle a également pratiqué l’écriture de fiction, sans toutefois l’avoir publiée, manquant pour ce registre de la même audace qu’elle a montrée dans la quête de la reconnaissance artistique. La Fondation Marcello ayant déposé ce fonds aux Archives cantonales de Fribourg, il a été possible de transcrire la majeure partie de ce corpus. À l’occasion d’une grande Exposition rétrospective qui débute au MAHF le 4 novembre prochain, l’équipe de chercheurs « L’autre Marcello » organisera un colloque ouvert à toute personne intéressée sur ces écrits d’Adèle d’Affry et sur les perspectives qu’ils dévoilent sur ses différents domaines d’intérêt, de la condition d’une femme artiste au dix-neuvième siècle à la vie musicale du milieu du siècle, en passant par les idées et les mœurs de son temps, qu’elle observe à partir d’une position originale de proximité/marginalité.

     L’objectif premier de ce colloque, le premier jamais organisé sur les écrits de « Marcello », est de faire connaître cette figure marquante des arts plastiques sous un angle différent, en mettant en lumière la richesse et l’originalité de sa personnalité créatrice, telle qu’elle s’est exprimée à travers l’écriture, dont elle dit dans une lettre qu’elle lui permet d’aller plus loin que la sculpture et la peinture dans la mise en forme des idées. Les différents modes d’écriture qu’elle a pratiqués – correspondance, écriture « intime » ou autobiographique, fiction – seront contextualisés par un parallèle avec les pratiques de ses prédécesseurs ou contemporains – dix-huitième siècle, première et seconde générations romantiques, post-romantisme – dans chacun de ces domaines. Par cette mise en rapport avec d’autres épistoliers, mémorialistes, diaristes, auteurs de fiction, ainsi qu’avec des figures marquantes et des milieux qu’elle a pu côtoyer, on fera apparaître un « autre Marcello » qui d’une part éclaire « celui » que l’on connaît déjà, et possède d’autre part – telle est du moins la thèse que nous proposons – un statut d’auteur à part entière.


PROGRAMME

Jeudi 27 novembre, MUSEE D’ART ET D’HISTOIRE DE FRIBOURG 

9.00 :   Allocution d’ouverture : Verena Villiger, Directrice du MAHF

Allocution : Monique von Wistinghausen, Présidente de la Fondation Marcello 

 

9 : 30            ETRE FEMME, ARISTOCRATE ET ARTISTE AU MILIEU DU XIXe SIECLE

Présidence : Anne-Françoise Praz, Université de Fribourg

9 : 30            Antonietta Trasforini, Université de Ferrare : « Être femme artiste au XIXe entre réseaux sociaux, espace public et batailles mnémoniques »

10 : 30            Pauline Milani, Université de Fribourg : « Rester invisibles ou devenir publiques ? Stratégies de promotion de quelques artistes femmes dans le second XIXe siècle » 

11 :15            Laurence Bonfigli-Berthier, Paris-I :  « Être femme et  sculpteur à Paris sous la Troisième République »

 

14 :00            ADELE D’AFFRY ET L’ECRITURE DE FICTION

Présidence : Michel Viegnes, Université de Fribourg

14 :00            France Marchal-Ninosque, Université de Franche-Comté : « Adèle d’Affry devant le XVIIIe siècle : entre déni et fascination »

14 : 45            Catherine Mariette-Clot, Université Grenoble 3-Stendhal : « Adèle d’Affry et le modèle du roman sentimental »

15 : 45            Damien Zanone, Université de Louvain-la-Neuve :  « Ironie et lyrisme, deux principes de la fiction chez Adèle d’Affry »

16 :30            Mélanie Kaeser, Université de Fribourg : « La scène sociale dans les nouvelles d’Adèle d’Affry »

19 : 00              SPECTACLE THEATRAL AUTOUR DES TEXTES D’ADÈLE D’AFFRY

Vendredi 28 novembre, Université Miséricorde, Salle 3115

9.00 :   Allocution d’ouverture : Marc-Henry Soulet, Doyen de la faculté des Lettres

9 : 00 : CORRESPONDANCE : CORPUS, PROBLEMATIQUES.

Présidence : Jean-Marc Hovasse, CNRS

9 :15            Aurélia Despont, Université de Fribourg : « Marcello épistolière : bohème et stratège »

10 : 00            Pierre-Jean Dufief, Université Paris Ouest : « Correspondance et réseaux, analyse du fonds Marcello »

11 : 30            Brigitte Diaz, Université de Caen : « Femmes artistes en correspondance : autour de George Sand »

 

13 :30            ECRITURE DE SOI, ECRITURE POUR SOI 

Présidence : Fabien Python, Université de Fribourg

13 : 30            Jean-Marc Hovasse, CNRS : « « La parole, la musique, l’amour ! » » Les Cahiers d’Adèle (d’Affry) et Le Journal d’Adèle (Hugo). »                                                      

14 : 15            Simone de Reyff, Université de Fribourg :  « Portrait d’Adèle d’Affry en bas-bleu ? »      

15 : 00    Geneviève Haroche, Université d’Orléans : « L.E. Vigée Le Brun, le carnet d’une portraitiste »

 

16 : 15            ADELE/MARCELLO ET LA VIE MUSICALE

 Présidence :   Anselm Gerhard, Université de Berne

16 : 15 Delphine Vincent, Université de Fribourg : «  Marcello etla musique : la part de l’ombre de l’inspiration? ».

17 : 00  Patrick Barbier, Université Catholique de l’Ouest, Angers : « Pauline Viardot, une autre grande figure de femme et d’artiste dans l’Europe du XIXe siècle »

17 : 45 Synthèse et conclusion : Anne-Françoise Praz, Luca Zoppelli, Michel Viegnes

 

19h30 : Récital Marie Saadi, Brigitte Clair. Salle Marcello, Centre culturel Le Phénix.