Colloque international “Aimé Césaire à l’oeuvre”

08/10/2008,

          Au lendemain de la mort du poète, l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et l’Institut des textes et manuscrits modernes (ITEM) présentent, sous forme d’un colloque en hommage à Aimé Césaire, des journées scientifiques consacrées spécifiquement aux problèmes d’édition de ses œuvres.
          Une édition des œuvres complètes d’Aimé Césaire est en préparation depuis 2003. Aimé Césaire avait été consulté, et le travail a commencé grâce à ses recommandations. L’édition paraîtra prochainement dans la collection « Planète Libre », une bibliothèque d’éditions critiques des grands textes de culture francophone, dirigée par Pierre-Marc de Biasi et Marc Cheymol, publiée par CNRS éditions en partenariat avec l’ITEM et l’Agence universitaire de la Francophonie.
          A la lumière de l’expérience qu’a représenté, pour le domaine latino-américain, la collection Archivos, mais en enrichissant encore ce modèle par un recours accru aux manuscrits des écrivains, il s’agit de concevoir des éditions de référence dans lesquelles le lecteur spécialisé trouvera une information exhaustive, articulée et actuelle sur des textes parfois abondamment commentés, mais qui n’ont souvent bénéficié que d’éditions ordinaires ou approximatives. L’intérêt herméneutique du projet repose sur la compétence d’équipes préparées à un travail éditorial qui ne se limite pas à une histoire nationale ou locale du sens mais qui cherche au contraire à multiplier les points de vue scientifiques et interprétatifs sur l’œuvre en ne négligeant aucun de ses aspects et en offrant un état détaillé de sa réception.
          La nouveauté de cette entreprise réside aussi dans un regard critique qui ne se borne pas à l’étude littéraire des textes achevés mais qui approfondit son analyse à la lumière des documents de genèse et des processus d’écriture que révèlent les manuscrits. C’est précisément à partir d’un dossier génétique bien organisé que le travail d’établissement du texte permettra d’offrir au lecteur une édition critique sure et définitive de l’œuvre, en même temps qu’une approche renouvelée de ses significations et du travail de l’écrivain .
          Comprendre et s’approprier des œuvres caribéennes et africaines peu connues ou insuffisamment étudiées, rendre accessibles des inédits laissés à l’état de manuscrits, donner à entendre la puissance de la tradition orale dans le style écrit, saisir la richesse des innovations qui se jouent dans les métamorphoses de l’expression et dans la coexistence de langues comme l’espagnol, le portugais, le français et l’anglais des Caraïbes : tels sont aussi les buts à la fois scientifiques, esthétiques et éthiques de cette entreprise qui cherche à explorer des horizons culturels nouveaux, en construisant des liens en les pays et les continents, et en ouvrant les frontières à la découverte des identités, en reconstituant le dialogue entre les Caribéens, les Africains et tous ceux qui ont participé à leur histoire.
          Le volume, coordonné par Philippe Ollé Laprune et Marc Cheymol, tentera de proposer une réponse aux nombreux problèmes que pose le texte césairien.
          Le projet est de présenter la totalité de l’œuvre littéraire (poésie et théâtre complets) et un choix d’essais et de discours, accompagnés d’un appareil critique conséquent, qui s’appuiera autant qu’il est possible sur une approche génétique des manuscrits, sur une étude comparée des variantes entre les différentes éditions, sur une analyse de la réception des œuvres, en proposant le cas échéant de nouvelles lectures des formes et des significations.
          Une note philologique préliminaire fera une synthèse des problèmes rencontrés pour l’établissement du texte, et expliquera comment ils ont été résolus. Une attention particulière est portée à la dimension internationale de l’équipe de collaborateurs et à la diversité des compétence qu’il s’agit de réunir, non seulement pour répondre aux impératifs scientifiques et éditoriaux d’une édition moderne, mais aussi pour rendre hommage au caractère pluriel d’une œuvre qui a rayonné dans le monde entier, des Etats-Unis au continent africain, sans rencontrer en France, pendant longtemps, les échos qu’elle méritait.
          De la pluralité à la diversité, l’œuvre de Césaire se trouve au centre du débat identitaire qui forge la conscience antillaise au 20e siècle. « Proue et flambeau » des jeunes auteurs créoles, remis en cause par les écrivains de la créolité dans les années 90, Aimé Césaire a suscité des lectures partisanes. L’édition scientifique se doit de prendre de la hauteur et réunir les voix divergentes, voire discordantes, de la critique, afin de préciser la véritable portée de l’œuvre.
          L’édition comprendra des études permettant de replacer l’œuvre de Césaire dans son contexte littéraire, culturel, politique et artistique, afin de mener au mieux cette lecture dans le temps, et des études transversales sur l’œuvre ou sur l’auteur. Un dossier consacré à la réception critique présentera les textes les plus marquants qui ont été écrits sur Césaire, depuis les plus « classiques » jusqu’aux plus récents. Ils seront précédés d’une étude, aussi complète que possible de la réception de Césaire, aux Antilles et dans le monde, qui prendra soin de maintenir un équilibre entre les quatre grands secteurs de la critique césairienne (aux Antilles, en France, en Amérique et en Afrique).
          Sous réserve d’inventaire et de nouvelles informations, un premier bilan des ressources disponibles pour l’établissement du texte et l’étude de critique génétique, au moins pour certaines œuvres, a fait apparaître que plusieurs fonds de manuscrits de Césaire sont actuellement accessibles dans différentes institutions : Assemblée Nationale, IMEC, Fonds Jacqueline Leiner, Bibliothèque littéraire Jacques Doucet, Centre césairien d’études et de recherches.
          Les contributions toucheront prioritairement aux thèmes suivants : description ou analyse des fonds ; édition des manuscrits ; critique génétique ; problème d’établissement du texte. Elles présenteront, en suivant le plan du volume, des études linguistiques, des exemples d’édition du texte (poésie, théâtre, essais et discours) et quelques exemples d’études de l’histoire du texte et de lectures du texte.

Responsables : Coordonnateurs du volume Césaire
AUF, Programme Langue française, diversité culturelle et linguistique
Directeur: Marc Cheymol
4 place de la Sorbonne, 75005 PARIS
http://www.lettre-reseaux-langues-cultures.auf.org/

CNRS, Institut des Textes et Manuscrits Modernes (ITEM)
Directeur: Pierre-Marc de Biasi
École Normale Supérieure,
45, rue d’Ulm Paris 75005

Programme :
8 octobre 2008, matin
Accueil des participants : 9h00 – 9h30

Ouverture : 9h30 – 10h00
Monique Canto Sperber, Directrice de l’Ecole Normale Supérieure
Bernard Cerquiglini, Recteur de l’AUF

Introduction : 10h00 – 11h00
Philippe Ollé Laprune, Marc Cheymol : « L’œuvre littéraire complète d’Aimé Césaire dans la collection Planète Libre »
Pierre-Marc de Biasi : « L’approche génétique des textes littéraires : la place des manuscrits dans la collection Planète libre »

Pause-café 11h00 – 11h30

Etude philologique : 11h30 – 13h00
Lambert-Félix Prudent : « Les variétés poétiques de la langue martiniquaise d’Aimé Césaire »
André Thibault : « L’œuvre d’Aimé Césaire et le ‘français régional antillais’ »
René Hénane : « Le lexique de Césaire – pourquoi ?»

Déjeuner : 13h00 – 14h30

8 octobre 2008, après-midi
Le texte : La poésie : 14h30 – 16h00
Lilian Pestre de Almeida : « Le Cahier d’un retour au pays natal »
Georges Ngal : « Du tapuscrit au Cahier…: genèse et établissement progressif du texte »
René Hénane : « Les Armes miraculeuses d’Aimé Césaire : Avatars et métamorphoses »

Pause-café 16h00 – 16h30

Le texte : La poésie : 16h30 – 17h30
Lilyan Kesteloot : « Ferrements et Moi, Laminaire, de l’édition au manuscrit et du manuscrit à l’édition »
Mamadou Ba : « Moi laminaire, supplément au mode de lecture »

9 octobre 2008, matin
Le théâtre : 9h30 – 11h00
Paola Martini : Deux éditions de La Tragédie du Roi Christophe
Koulsy Lamko : « Entre histoire et politique, les ressources d’un théâtre documentaire césairien, le cas de Une saison au Congo »
Antoine Tshitungu Kongolo : « Une approche critique des variantes dans Une saison au Congo »

Pause-café 11h00 – 11h30

Essais et discours : 11h30 – 13h00
Romuald Fonkoua, Georges Ngal : Commentaires sur l’édition des essais et discours
Aliko Songolo : « Aimé Césaire, l’histoire et la révolution »
Alain Ruscio : « Parcours de Césaire et Ho Chi Minh : parallèles et divergences »

Déjeuner : 13h00 – 14h30

9 octobre 2008, après-midi
Histoire du texte : 14h30 – 16h00
Albert James Arnold: « Devenir Césaire : Un parcours intellectuel et artistique »
Thomas Hale & Kora Véron : « Les Écrits d’Aimé Césaire: nouvelle bio-bibliographie commentée»

Pause-café 16h00 – 16h30

Lectures du texte : 16h30 – 18h00
Paul-Christian Lapoussinière : « Aimé Césaire : de l’engagement littéraire à l’engagement politique, une œuvre multiforme et titanesque »
Justin Bisanswa : « Articulation de l’ombre et de la lumière dans la mythologie césairienne »
Romuald Fonkoua : « La chair du mot dans la case de l’oncle Diop »