21/03/2008, École normale supérieure

Colloque_Proust_21-22mars2008_Page_1-1-300x212.jpg

Colloque organisé par Kazuyoshi Yoshikawa et Nathalie Mauriac Dyer dans le cadre du programme « Chorus », avec le soutien du ministère de la Recherche et du Japanese Society for the Promotion of Science.

Placé sous l’égide de la collaboration scientifique franco-japonaise et dans le contexte de l’édition des Cahiers 1 à 75 de la Bibliothèque nationale de France (BnF-Brepols) dont le premier cahier, le Cahier 54, doit paraître au printemps 2008, ce colloque entend rouvrir le dossier des brouillons proustiens, un siècle après la mise en chantier du Contre Sainte-Beuve, c’est-à-dire d’À la recherche du temps perdu. Car si les brouillons ont servi à Proust à écrire son livre, à quoi peuvent-ils nous servir ? Instrument pour l’oeuvre, les brouillons ne se trouvent-ils pas ensuite dans la situation paradoxale et suspecte de restes ou de surplus ? Pourquoi essayer de les lire ? Pourquoi se plonger dans ces pages à l’écriture « sphingétique », comme l’avouait leur auteur ? Pour quel bénéfice critique ? Les manuscrits ont la vertu – quelque peu effrayante – de démultiplier le texte dont ils ont porté la naissance, d’ouvrir sous lui quelque chose comme une profondeur : ce sont des machines à complexifier le sens, à l’épaissir, à le dérouter. Cette démultiplication ouvre l’espace d’une recherche collective, symbolisée ici par l’éléphant d’Hokusaï : à chacun d’essayer d’embrasser, autant que faire se peut, une partie du fabuleux corpus génétique proustien.

Vendredi 21 mars

9h15 Ouverture, par N. MAURIAC DYER et K. YOSHIKAWA

La génétique proustienne au Japon, par Bernard BRUN (ITEMCNRS)

Présidence Bernard BRUN (ITEMCNRS)

9h30 Mireille NATUREL (Paris III) : « Le Cahier 29, creuset de la Recherche »

10h Yasué KATO (Univ. Nagoya) : « Les Cahiers 64, 34 et 33 : le peintre Elstir et les jeunes filles en fleurs »

discussion

10h45 pause

Présidence Nathalie MAURIAC DYER (ITEMCNRS)

11h Françoise LERICHE (Univ. Grenoble III) : « Quand éditer, c’est (déjà)

interpréter : l’exemple du Cahier 64 »

11h30 Hidehiko YUZAWA (Univ. Meijigakuin, Tokyo) : « Attendre dans une

chambre obscure : interpréter la genèse de la fin du premier séjour à Balbec »

discussion

Présidence Antoine COMPAGNON (Collège de France)

14h Kazuyoshi YOSHIKAWA (Univ. Kyoto) : « Genèse des matinées dans La Prisonnière : fragments, montage, éclatement »

14h30 Isabelle SERÇA (Univ. Toulouse-Le Mirail) : « Genèse de l’interpolation : de l’art du montage »

15h Anne HERSCHBERG PIERROT (Paris VIII- ITEM) : « Styles de genèse : Flaubert et Proust »

discussion

16h30 Claire BUSTARRET (ITEM-CNRS) et Pyra WISE (ITEM-CNRS) : « L’étude codicologique des cahiers de Proust »

17h Guillaume FAU (Bibliothèque nationale de France) : « La numérisation du fonds Proust au département des Manuscrits »

discussion

Samedi 22 mars

Hommage à RICHARD BALES, par Annick BOUILLAGUET (Univ. Marne-la– Vallée)

Présidence Pierre-Louis REY (Paris III)

Eri WADA (Univ. Aoyamagakuin,Tokyo) : « Bloch et Charlus dans le salon de Mme de Villeparisis »

Julie ANDRÉ (Nancy/Paris III) : « “La danse contre seins” et “le débarquage des Cambremer” dans le Cahier 46 : jeux de regards, décodages et interprétations »

Laurence TEYSSANDIER (Univ. d’Angers) : « Sur quelques aspects de la genèse de la soirée Verdurin »

Marion SCHMID (Univ. d’Edimbourg) : « Idéologie et discours : le témoignage des manuscrits »

Présidence Kazuyoshi YOSHIKAWA (Univ. Kyoto)

Francine GOUJON (ITEM) : « Albertine en mousmé : exotisme et japonisme »

Chizu NAKANO (Univ. Hitotsubashi, Tokyo) : « Sainte-Beuve retrouvé !… ou Proust lecteur d’Henry Bordeaux »

Nathalie MAURIAC DYER (ITEM-CNRS) : « Pistes baudelairiennes dans les cahiers d’Albertine »

discussion et présentation de l’édition du Cahier 54 par les éditrices, F. Goujon, N. Mauriac Dyer et Ch. Nakano

Conclusion du colloque, par K. YOSHIKAWA et N. MAURIAC DYER.