14/11/2013, Illiers-Combray

Colloque international organisé par Mireille Naturel et Agathe Corre-Rivière, Centre de Recherches Proustiennes de l’université Sorbonne nouvelle-Paris-3, Société des Amis de Marcel Proust et des Amis de Combray, Association des Amis de Jacques Rivière et d’Alain Fournier.

14 novembre : Le réel et l’imaginaire

Akio Wada (Université d’Osaka) : « Illiers dans la genèse de “Combray” : la photographie et la mémoire ».

Luc Fraisse (Université de Strasbourg) : « L’écrivain et ses doubles (visibles et invisibles) dans Du côté de chez Swann ».

Christophe Paradas, Psychiatre (EPS Erasme, Antony) et psychanalyste (Paris) : « Proust, Freud et les interdits de la mémoire ».

Isabelle Serça (Université de Toulouse) : « Proust : l’écriture et la vie ».

15 novembre : L’œuvre et la mémoire

Philippe Chardin (Université de Tours) : « “Mais le noir paradis des amours enfantines”… Variations proustiennes sur les récits initiatiques de quête amoureuse ».

Pyra Wise (Équipe Proust, ITEM-CNRS) : « Le Marcel Proust de Maurice Sachs ».

Mireille Naturel (Université de la Sorbonne nouvelle-Paris-3) : « Au commencement était le rêve… ».

Manana Jojua, Cécile Meunier, Ya Zhao (doctorantes Paris-3) : « La réception de Proust en France et à l’étranger, en 1913 ».

Passerelles

Jean-Marc Quaranta (Université d’Aix-Marseille) : « De Maria à Albertine : “la petite Boucteau” et la transgression romanesque à l’automne 1913 ».

Yoko Matsubara (Université de Kyushu Sangyo) : « Le théâtre dans le roman : le lien intertextuel entre la Recherche et Phèdre ».

Daria Galateria (Université de Rome) : « La Recherche et les Mémoires volontaires ».

16 novembre : Écriture et archives (autour d’Alain-Fournier).